Archive | Impôts locaux RSS feed for this section

Michel Mazzoleni. Conclusions « boues rouges ».

30 Nov

Mon goût de la vérité, comprendre pour agir ma ligne de conduite objective.

Sans savoir rien n’est possible, la qualité des investigations, ma priorité.

La gestion d’entreprises dans le cadre général engendre tentation à la fraude, fiscales, financières sont omniprésents entre les mains d’un très petit cercle d’initiés. Le manque de volonté de contrôles de l’Etat un mal bien Français.

En conséquences les comptes sociaux publiés ne peuvent pas représenté l’entier reflet des réalités. les éléments n’étant pas sur la place publique et on le comprend.

Le citoyen est berné face à la complexité de la mondialisation.

Le travail de recherches en équipe de qualité est très peu réalisé.

La défense de l’environnement passe par l’approfondissement de l’ensemble des connaissances de gestion afin de s’imposer dans le dialogue aux industriels et décideurs de l’Etat.

L’usine de bauxite de Gardanne, l’exemple type de l’analyse financière et des publications qui a conduit à l’arrêt des boues rouges en mer au large de Cassis/La Ciotat. Le changement de mode de production étant rendu incontournable l’on ne pouvait persévérer.

Prochainement programmé le démantèlement de la canalisation, la fermeture de la décharge a eu lieu en mai 2022. Les raisons sont multiples, le cumul des pertes ne s’explique que par la volonté délibérée d’une gestion chaotique.

Le démantèlement et la dépollution de ce qui est possible à l’échéance de la garantie environnementale soit 2026. Elle fait l’objet de l’engagement par acte notarié du 31/12/2012 de Rio Tinto.

La qualité des investigations a mis dans l’embarras nos dirigeants dès l’instant où se pointait l’intervention du Parquet National Financier (PNF).

Simiane Collongue.

ALUMINE GARDANNE : PRIORITE – RENTABILITE.

15 Nov

Clap de fin pour La Loupe de Simiane Collongue.

Remerciements aux fidèles lecteurs soit plus de 160 000 en 5 années et 150 contributions détaillées, affinées.

La qualité de nos derniers échanges (à lire sur le site) avec le Président Moscatello marquent l’évolution de nos rapports.

Nos mobilisations, procédures, prise de conscience des citoyens et de l’industriel qui a changé son type de production a été couronnée de succès environnementaux :

Arrêt des boues rouges en mer. Arrêt de la décharge de Mangegarri. Poussières sur Gardanne maitrisées.

L’objectif de l’emploi est prioritaire et pour cela les comptes sociaux à venir doivent permettent de dégager des bénéfices à l’inverse des 15 dernières années passées.

La concurrence avec leurs investissements réalisés en Guinée un handicap tout comme l’engagement par acte notarié du 31/07/2012 de Rio Tinto concernant la garantie environnementale à échéance de 2026. les engagements seront ils tenus ?

En conclusion, je puis défendre tout ce que j’ai publié, parce que c’est exact et factuel. Rien n’est inventé et cela est le fruit d’investigations.

Notre engagement sans compter avec le professeur Henry Augier un gage de qualité des observations.

Nous avons combattus les fossoyeurs associé aux lobbyistes aux ordres. Ils ont été arrêtés dans la perspectives d’un cataclysme irréversible et plus que prévisible maintes fois publié.

Mon indépendance, mon principe éthique, les multiples tentations repoussées, le combat écologique gagné.

C’est ainsi n’en déplaise aux grincheux installé dans la critique de nos démarches sans aucune proposition pertinente.

Notre résultat est évident.

A l’industriel son avenir.

Cordialement.

Michel Mazzoleni.

ALTEO : PRECISIONS ET DIALOGUE

9 Nov

Courrier du 15/05/2022 signé A. Moscatello Président Alteo à UCL et Président H. Augier.

Précisions et contenu : copie sur demande :

  • Je vous confirme que nous avons arrêté la bauxite en mers dernier.
  • Le nouveau procédé industriel ne génère que du sable inerte qui est traité en décharge et non pas envoyé en mer.
  • Objectif zéro rejet en mer maintenu.
  • Volonté d’accéléré le démantèlement de la canalisation. Nous sommes en discussion avec le propriétaire Rio Tinto.
  • Le planning initial reste inchangé, nous ne remonterons plus de déchets à Mangegarri et la réhabilitation du site commencera cette année comme prévu. Nous ferons un communiqué le moment venu afin d’informer la population.
  • Encore une fois je vous remercie pour votre lettre et sachez que vous aurez toujours une écoute attentive car l’environnement est au centre de nos préoccupations.

Signature : le président A. Moscatello.

Rejet de Cortiou (assainissement).

Communiqué de presse du 10 novembre 2022.

Si deux chefs d’entreprise du BTP sont condamnés à une amende de 15.000 euros et à 18 mois de prison, dont douze avec sursis, pour avoir déversé des gravats au cœur terrestre du Parc national des Calanques, dans un site Natura 2000, quelle serait la condamnation de la Métropole pour le déversement continu, à Cortiou ?

Le cœur de la partie marine du parc, des effluents pollués (détergents, métaux lourds ,perturbateurs endocriniens et de sexe, etc.) sortant d’une station d’épuration d’efficiente (dépourvue de traitement tertiaire), au volume considérable de 325.500 m3 par jour ?

Question subsidiaire : ce gaspillage d’eau douce permettrait d’irriguer quelle surface de terrains agricoles, menacés par la sècheresse du changement climatique ?

Pour compléter votre information et vous aider à répondre, vous pouvez consulter les Echos des Calanques n° 70, d’octobre 2019, et 77 de septembre 2022, libres d’accès sur le web (http://ucl.association.free.fr/fenetrepublications.htm).

A lire sans modération.

Simiane Collongue le 09/11/2022.

Michel Mazzoleni.

Henry Augier

ALTEO : REJETS EN MER LES PRECISIONS DE SON PRESIDENT.

9 Nov

Michel Mazzoleni. Blog exclusif boues rouges initié dès 2015 après ma prise de parole devant 2000 citoyens face à la Préfecture le 13/09/2015. L’accueil a été fantastique.

Voisin de l’usine depuis 35 ans, utilisateur de la mer à La Ciotat depuis 55 ans, les boues rouges je connais et j’ai vécu les conséquences.

En partenariat avec l’Union Calanques Littoral et son Président le professeur H. Augier nous venons d’échanger nos avis par mails avec le Président Moscatello.

                           

Des échanges courtois, respectueux et de qualité. En effet nous avions programmé une plongée à moins 120 m. où se situe une cassure. Le point de sortie à – 320 n’étant pas possible pour nous.

Objectif : tenter de récupérer en sortie de la canalisation les effluents actuels pour analyses.

La canalisation un ouvrage qui menace ruine dans un temps de la reprise était condamnée. 

Le dernier Mail du 07/11/2022 du Président suite à nos différents échanges. A suivre.

Cher Monsieur,

L’eau traitée est issue des traitements physico-chimique et biologique des effluents liquides d’ALTEO. Ce traitement physico-chimique permet d’abaisser le pH et faire précipiter les métaux, tandis que le traitement biologique dégrade les matières organiques en solution.

Le traitement physico-chimique est une neutralisation d’une base par un acide, ce qui produit un sel plus de l’eau.

L’eau traitée contient donc des sels dissous, du carbonate et du bicarbonate de sodium dans notre cas, ce qui nous interdit de la recycler en amont de l’usine.

Cordialement

Alain Moscatello

La Loupe et UCL contribuent à l’information de qualité et du respect mutuel des parties.

Nous devons suivant nos plannings conclure avec la dégustation d’un café à Gardanne.

Le dialogue rien que le dialogue ma ligne de conduite.

Simiane Collongue le 09/11/2022                                        Michel Mazzoleni.             

CENTRALE GARDANNE – ENQUETE PUBLIQUE HYNOVERA.

30 Oct

Le site GOMET explicite le point de la situation :

Le lien pour l’article : https://gomet.net/industrie-hynovera-hydrogene-meyreuil/#:~:text=Centrale%20de%20Gardanne,2022%20%C3%A0%2020h57)

Bonne lecture pour actions. Les riverains sont avisés.

Michel Mazzoleni.

PARC NATIONAL DES CALANQUES – ASSAINISSEMENT

28 Oct

Communiqué de presse du 22/10/2022 par l’Union Calanques Littoral « UCL » que je relais bien volontiers comme adhérent (privilège suite entretien avec H.A.).

Cassis Cortiou : rejet assainissement, un cocktail fabuleux par H. Augier : professeur en sciences de la mer, ancien président de l’Université et laboratoire de Luminy….

• Hydrocarbures : 16 hydrocarbures, notamment anthracène, benzoanthracène, benzofluranthène, chrysène, fluorène, naphtalène, phénanthrène.

 • Matières en suspension totales, facteurs de perturbation de la photosynthèse et colmatage des branchies.

• Détergents, plus particulièrement les tensio-actifs

• Hydrocarbures : 16 hydrocarbures, notamment anthracène, benzoanthracène, benzofluranthène, chrysène, fluorène, naphtalène, phénanthrène.

• Composés benzéniques : au nombre de 6.

• Phénols : 4 alkylphénols.

• Métaux toxiques : argent, cadmium, chrome, cobalt, cuivre, étain, dont 3 organoétains, fer, lithium, manganèse, mercure, molybdène, nickel, plomb, titane, uranium, vanadium, zinc.

• Métalloïdes toxiques : antimoine, arsenic, bore.

• Polychlorobiphényles, PCB : 7 PCB ont été relevés, mais il doit y en avoir plus. 

• Sélénium.

• Phtalate.

• Polybromodiphényléthers, perturbateurs endocriniens.

• Substances pharmaceutiques. Des concentrations élevées à très élevées de résidus de substances pharmaceutiques ont été mises en évidence dans les rejets de Cortiou. Il s’agit essentiellement d’antiinflammatoires non stéroïdiens (aspirine, diclofenac, naproxène, ibuprofène, kétoprofène, etc.), d’antidépresseurs (amitryptiline, diazépam, nordiazepam, carbamazépine), de l’hypolipémiant le gemfibrozil et de diverses autres substances telles que la caféine et le paracétamol.

 Ces substances ont été mises en évidence non seulement dans la phase dissoute mais également dans la phase particulaire. On les retrouve d’ailleurs dans les sédiments. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont présents à fortes concentrations, de l’ordre du µg/l, 250 µg/l pour le paracétamol. Les taux d’antidépresseurs sont moins élevés, de l’ordre de la dizaine de µg/l, 6 µg/l pour la carbamazépine. Ces résidus de médicaments sont à l’étude en ce qui concerne leur impact sur la biosphère marine.

 Des investigations n’ont pas été réalisées dans les effluents de Cassis et La Ciotat, mais on peut supposer que pas mal de ces polluants doivent s’y trouver, en moins grand nombre et à des concentrations plus faibles bien évidemment.

• Perturbateurs endocriniens et résidus de pilules contraceptives : ils n’ont pas été étudiés dans les effluents urbains rejetés dans les Calanques. Cependant la métropole d’Aix-Marseille-Provence a chargé son Comité scientifique de dresser une liste des composés à prendre en compte.

J’ai été invité à y participer en tant qu’expert, à l’initiative de Monsieur Roland Giberti, Vice-Président de la métropole. La prise en compte de ces substances révèlera très certainement leur présence dans les effluents, notamment de Marseille, compte tenu du nombre élevé d’habitants reliés à la collecte des eaux usées de la cité phocéenne et des communes avoisinantes.

On compte parmi ces substances les POP (Polluants Organiques Persistants), encore appelés « les douze salopards » (Aldrine, dieldrine, DDT, chlordane, Endrine, heptachlore, toxaphène, mirex, hexachlorobenzène, dioxines et furanes, PCB), certains pesticides, des agents plastifiants, les parabènes, le triclosan, etc. Les résidus de pilules contraceptives oestrogènes et progestagènes occupent une place spéciale et particulièrement inquiétante. Ils sont responsables d’une féminisation des poissons (développement d’ovules dans les testicules). Le phénomène a été observé à l’étranger mais aussi en France. Certaines espèces de poissons dans le Rhône et la Seine, mais aussi en mer, notamment au niveau de l’estuaire de la Loire (flets) et de la côte basque (mulets.

Si des braconniers ont été condamnés, par le Tribunal correctionnel de Marseille, à verser au Parc national des Calanques, 350.000 euros (52.000 euros après appel), pour avoir prélevé des oursins, des poulpes et des poissons dans le PNC.

 Combien devrait verser la Métropole Aix-Marseille-Provence pour son rejet à Cortiou d’effluents pollués sortant de la station d’épuration déficiente, dont elle a la responsabilité ?

L’ensemble des réseaux d’assainissement sont concerné dans les périmètres bordant la mer…

Henry Augier.

PS : Publication sous 48 heures par la Loupe de l’inventaire sous le titre : « Parc National des Calanques un vaste cloaque « .

Les impacts : Boues rouges (Bayer) – La canalisation un ouvrage qui menace ruine – Nouveau procédé de fabrication : composition des rejets actuels inconnus – Assainissement – Galerie de la mer (décharge Mangegarri).

Programmation d’une plongée avec les pros afin de recueillir et analyser ce qui circule à la sortie du tuyau. Notre préfet depuis 3 ans n’a plus convoqué la Commission Mer et ne communique en rien. Nous devrons le faire comme en 2015 ? A suivre.

Michel Mazzoleni.

ALTEO COUT ENERGIE : GAZ – ELECTRICITE.

25 Oct

Nos échanges très récent par mails début septembre, nous étions en avance sur le sujet devenu d’actualité avec le Président Alain Moscatello, courtoisie et respect mutuelle.

D’après les comptes déposés auprès du greffe du tribunal de Commerce en date du 08/09/2022 suite relance auprès du juge M. Doucede. Préfet informé le 12/09/2022. Publication des tableaux sur la Loupe.

La lecture des comptes sociaux certifiées par les commissaires aux comptes permet de déceler l’impact démesuré sur la délicate gestion des coûts . Pertes annoncées et certifiées en 2021: 39 060 300 €.

Les montants en cause, gaz, électricité :

  • Réel 2020 soit 25,9 millions € et pour 2021 soit 61,9 millions €
  • Estimation 2022 100 millions d’euros.
  • Les aides de l’Etat pour l’industrie en 2023.

Réponse du Président le 23/09/2022 :

Cher Monsieur 

Merci pour votre e-mail.

Bien que l’article mentionne un vrai problème de fonds sur le mécanisme européen de fixation des prix de l’énergie, en 2014, le gaz était environ à 20 € le MWh, aujourd’hui nous sommes à plus de 120€! C’est un autre monde et j’espère que le président du tribunal de commerce de Marseille s’en rendra compte.

Nous allons en effet recevoir des aides mais nous ne connaissons pas encore le montant.

Bien à vous

Alain Moscatello 

La presse se fait l’écho :

  • L’Etat annonce des mesures pour 2023 d’aides à l’industrie. Logique.
  • L’année 2022 sera délicate en termes de rentabilité, le niveau des pertes sera l’amorce de décision drastique de la part des actionnaires en attendant les investissements en Guinée.
  • Les investissements dans le secteur des batteries une opportunité ?
  • Les procédures avec Imerys un handicap de production ainsi qu’un souci de concurrence. Le lithium la matière première indispensable pour le développement des batteries ainsi que les conséquences de l’extraction. Les combats locaux s’annoncent délicats.

Bien à vous.

Michel Mazzoleni (La Loupe de Simiane Collongue) toujours un peu vigilante quand même.

Le 25/10/2022.

LA LOUPE ARRETE SES PUBLICATIONS.

1 Oct

Depuis 2016, recherches, investigations afin d’aboutir à 143 contributions et plus de 160 000 visiteurs y compris du monde entier (statistiques WordPress).

Ce blog la référence pour ceux qui souhaitent suivre les réalités de l’usine d’alumine.

Les archives, documents, justifications de mes dires représentent près de 8 m. linéaires. Mon passage à l’Union des Calanques Littoral avec le professeur H. Augier m’a permis d’apprécier le dévouement et l’unité associative, ma prise de paroles lors de la manifestation devant la préfecture le 30/01/2016 un grand moment face à 3000 présents.

Il s’est instauré une concurrence malsaine, individualisme ce qui m’a conduit à travailler « dans mon coin ».

J’ai démissionné de la Commission de Suivi. Depuis 3 ans aucune réunion mer. C’est ainsi.

Les mobilisations, les obligations industrielles en mutation ont permis l’arrêt des rejets en mer dès fin 2015 et de la décharge de Mangegarri en 2022.J

Mon gout de la vérité, indépendance, mon engagement achevé. Je tire le rideau.

Les autorités et leur écran de fumée permanent, la vérité des chiffres, des pertes chroniques ne pouvaient que conduire au dépôt de bilan de 2021 annoncé via le blog dès 2018.

L’absence de provisions pour démantèlement et dépollution des sites, la garantie environnementale de Rio Tinto, un retour des coûts à la collectivité une certitude, dès 2026 et non pas 2032 !!!

Mes remerciements à toutes et à tous pour le soutien apporté et pour les autres l’expression de mon plus profond mépris.

Simiane Collongue le 29/09/2022   à la saint Michel fait ce qui te plait.                     Michel Mazzoleni.

REUNION 08/09/2022 – AUTORITES – DEVENIR DE LA DECHARGE DE MANGEGARRI.

30 Sep

     Note de Michel Mazzoleni  à l’un des participants.

Suite à notre entretien du 23/09/2022 je me permets de vous adresser un dossier complet, précis, origine acte notarié et jugement. Les résidus stockés soient 6 millions de m3 avec un cocktail de métaux et autres connus. Sortie galerie de la mer (Cap Janet) à 14 km, utilisation du drainage de l’exploitation minière.

Infiltrations par la surface des eaux souterraines, impact qualitative : nappe phréatique du bassin d’Aix, fourniture d’eau indispensable à notre région. Bilan hydrique et expertises, 6 à ma connaissance ce qui parait suffisant pour apprécier les réalités du sous sol au delà de quelques élucubration associative.

Les positions pourrons évolué, les réalités sont incontournables.

Le projet d’une station de surf en 2020 a été évacué. Les eaux pour la sécheresse une évidence.

  • Piézomètres jusqu’à moins 900 mètres pour contrôle.

Le scénario, maintien sur 100 hectares dont 30 exploités du terrain en l’état appartenant à Alteo :

  • Sécurisation de la périphérie.
  • Couche de terre en surface.
  • Récupération eaux pluviales via bassin étanche.

Aucune autre utilisation n’a été retenue. En l’état des comptes sociaux et des techniques : le coût…

 Garantie environnementale délivré par Rio Tinto, repris à l’acte notarié du 31/07/2012 et au jugement de continuation du Tribunal de Commerce de Marseille en date 07/01/2021 les engagements sous seing privé sont restés confidentiels.

  • Rio Tinto a vendu en 2012 à HIG Capital Miami, fonds d’investissements.

En cas de démantèlement la garantie environnementale de l’ancien propriétaire tomberait.

  • En clair, l’activité sur Bouc Bel Air n’était pas garantie.
    • A l’horizon 2023/2024 la fin des engagements de ne pas licencier pris auprès du tribunal ce qui représenterait la suppression de la moitié.

Publication des comptes sociaux certifiés de Rio Tinto, septembre 2022 : Aucune provision au titre de cet engagement apparait. Un mystère de plus en « eaux troubles ».

Engagements des parties, une étude détaillée réciproques est à conclure en l’état de divergences engagements, dates (pages 55 – 46 – 49 – 52 – 9 -7- 6- 3).

  • Acte notarié du 31/07/2012 acquisition Rio Tinto, un document contraignant et peu compréhensible pour les non-initiés, ce qui est acté et qui fait la Loi des parties :
    • Si le démantèlement a lieu :
      • Avant le 1 er janvier 2026.
      • Après le 01 er Janvier 2026.
    • 2032,  indiqué par Rio Tinto à la réunion alors que les documents avec les conditions de l’acte s’imposaient.
  • Jugement du Tribunal de Commerce du 07/01/2021, reprise des termes de l’acte.
    • HIG actionnaire principal de la SAS Alteo a fermement refusé de fournir ce soutien financier étant le bénéficiaire « intuitu personae » de la garantie environnemental donnée par Rio Tinto.

A aucun moment il est fait état de la date de 2032. Existe-t-il un autre document inconnu ?

Comptes sociaux 2021, éléments de certification et comparaison depuis 2011.

  • Plus de 150 Millions d’euros de pertes récurrentes ?
  • Risques environnementaux, absences de provisions dans les comptes. Estimation A. Montebourg en 2014 et pour l’ensemble 200 millions €.

Annexes :

  • Sujet délicat à l’horizon 2026 ?
  • Analyse de la garantie apparente délivré par Rio Tinto.
  • Par ailleurs, un signalement auprès du PNF est en cours sur les conditions et modalités d’achats du minerai de bauxite du passé.
    • Question député Premat. Réponse secret fiscal il ne peut être répondu.

L’avis d’un avocat spécialiste apparait raisonnable et incontournable à la défense des intérêts des communes concernées.

Simiane Collongue le 25/09/2022                                                                                                    Michel Mazzoleni.

Pièces jointes :

  • Acte notarié intégral du 31/07/2012.
  • Jugement intégral de continuation du 07/01/2021.
  • Annexes :
    • Comptes sociaux Continuité des pertes…
    • Risques environnementaux, démantèlement …
    • Garantie environnementale délivré par Rio Tinto.

Sujet délicat, l’échéance de 2026.

 ALTEO – 1/TRIBUNAL POUR REFUS DE LIVRAISON A IMERYS – 2/COUT ENERGIE.

22 Sep

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MARSEILLE 20/09/2022.

  • Délibéré au 04/10/2022 pour cette instance de référé.
  • Procédure au fonds en cours au Tribunal à Paris.

Objet : arrêt des livraisons à des usines du groupe Imerys malgré des contrats qui les lient.

Dans un premier temps : fin de l’année 2021 puis courant 2022.

  • Demande Imerys l’exécution forcée des livraisons, contrats de 2016 non exécutés comprenant des obligations d’Alteo avec des prix fermes et définitifs.
  • Défense Alteo, contrat négocié avant la hausse des coûts de l’énergie.
    • Perte par bateau 600 000 euros et 13 millions à l’année !!! Soit 30 % activité ?
      • A vos calculettes : en sachant que les pertes bilan exercice 2021 s’élèvent suivant certification à 39 060 300. 00 soit : 650 navires ?
        • L’activité et le manque de rentabilité chronique en cause.

Jugement de continuation du 07/01/2021 Tribunal de Commerce de Marseille :

  • Aucune obligation de révision des conditions contractuelles anciennes imposées.

ARGUMENTAIRE ALTEO : COUT ENERGIE – GAZ – ELECTRICITE.

Incontestablement la situation est délicate sauf que depuis le 12/03/2014 Alteo et l’Etat était conscient de l’impact. Ce qui n’était pas encore d’actualité. Résultat aucune anticipation. Parution :

Les autorités et le président d’Alteo F. Ramé classait l’activité comme gazo-intensive et électro- intensive. Rien n’a changé depuis.

Avec 15 % du marché mondial Alteo a de sévères concurrents lie à l’insuffisance des infrastructures du transport et distribution du gaz en France.

Le système d’enchères pour les plus offrants. Les entreprises réclamaient dès 2014 la mise en place d’un système de prix qui assurent la pérennité de l’entreprise.

Aucun des diagnostics et actions n’ont suivi depuis le constat de 2014. La responsabilité de l’état et de l’entreprise et ce quel que soit l’actionnaire.

Les archives ont du bon afin de rappeler les réalités. Ne pas oublier.

Une constante, le différentiel du prix de l’énergie, rien de nouveau mais l’élément déterminant face à la concurrence.  Sans action en profondeur, la continuité de déficits chroniques et ce n’est pas avec quelques artifices que l’on remédiera pour l’emploi.

Michel Mazzoleni.

(Blog La Loupe de Simiane exclusif boues rouges) 160 000 visiteurs.