ALTEO : REJETS EN MER LES PRECISIONS DE SON PRESIDENT.

9 Nov

Michel Mazzoleni. Blog exclusif boues rouges initié dès 2015 après ma prise de parole devant 2000 citoyens face à la Préfecture le 13/09/2015. L’accueil a été fantastique.

Voisin de l’usine depuis 35 ans, utilisateur de la mer à La Ciotat depuis 55 ans, les boues rouges je connais et j’ai vécu les conséquences.

En partenariat avec l’Union Calanques Littoral et son Président le professeur H. Augier nous venons d’échanger nos avis par mails avec le Président Moscatello.

                           

Des échanges courtois, respectueux et de qualité. En effet nous avions programmé une plongée à moins 120 m. où se situe une cassure. Le point de sortie à – 320 n’étant pas possible pour nous.

Objectif : tenter de récupérer en sortie de la canalisation les effluents actuels pour analyses.

La canalisation un ouvrage qui menace ruine dans un temps de la reprise était condamnée. 

Le dernier Mail du 07/11/2022 du Président suite à nos différents échanges. A suivre.

Cher Monsieur,

L’eau traitée est issue des traitements physico-chimique et biologique des effluents liquides d’ALTEO. Ce traitement physico-chimique permet d’abaisser le pH et faire précipiter les métaux, tandis que le traitement biologique dégrade les matières organiques en solution.

Le traitement physico-chimique est une neutralisation d’une base par un acide, ce qui produit un sel plus de l’eau.

L’eau traitée contient donc des sels dissous, du carbonate et du bicarbonate de sodium dans notre cas, ce qui nous interdit de la recycler en amont de l’usine.

Cordialement

Alain Moscatello

La Loupe et UCL contribuent à l’information de qualité et du respect mutuel des parties.

Nous devons suivant nos plannings conclure avec la dégustation d’un café à Gardanne.

Le dialogue rien que le dialogue ma ligne de conduite.

Simiane Collongue le 09/11/2022                                        Michel Mazzoleni.             

%d blogueurs aiment cette page :