DEMANTELEMENT USINE ALUMINE GARDANNE.

29 Mai

           

La Ciotat, heureux l’homme qui nait et qui meurt au soleil (Lamartine 1832).

30 millions de tonnes de déchets polluants, notre mer méritait notre combat pour restituer au mieux notre Golfe d’amour (c’est ainsi que l’on le nomme) les rejets se sont arrêtés et le démantèlement de la canalisation programmé.

En rééducation pour un genoux récalcitrant de vieux sportif je contemple…

Le temps m’est donné afin de réaliser le point de la situation.

Le Tribunal de Commerce de Marseille a enregistré 8 offres de reprise après le dépôt de bilan du 12/12/2019 de potentiels repreneurs au nombre de 7 ont déposé des propositions et retiré leurs offres auprès du greffe dans la foulée.

Curieux comportement, par certains des investisseurs de premier rang ?

Mes investigations complémentaires me permettent de dévoiler quelques évidences, le repreneur désigné par les partenaires UMSI Guinée a été agrée par le Tribunal de Commerce de Marseille jugement du 07/01/2021.

Des réalités que nos dirigeants n’ignorent point. L’annonce en son temps de l’arrêt de l’usine se produira ce qui est acté :

         1/ Le colonel Dovonbouya représentant la junte militaire (CNRD) au pouvoir en Guinée depuis le 05/09/2021 a donné aux entreprises jusqu’à fin mai 2022 pour soumettre un calendrier de constructions de raffineries de bauxite.

Objectifs : produire localement l’alumine à proximité de l’extraction du minerai avec 7,4 milliards de réserves, les multinationales n’ont jamais investi dans un outil industriel préférant transférer le minerai et ses nuisances en France.

Investisseurs au nombre de 3 pour : extraction, production, transport.

  • 1/ Singapourien : Winning Shipping Ltd armateur asiatique de premier plan à hauteur de 40 %.
  • 2/UMSI Guinée société de transport et logistique présente en Guinée depuis 25 ans à hauteur de 10 %.
  • 3/ Shandong Weiquiao, Chinois leader dans la production d’aluminium avec 16 000 employés un C.A. de 45 milliards $. A hauteur de 40 %.
  • Enfin l’Etat Guinée à hauteur de 10 %

Ce consortium emploi 9 000 salariés a construit et gère deux terminaux fluviaux.

Le propriétaire actuel de Gardanne est un partenaire du consortium mais certainement pas le décideur de la stratégie étant minoritaire.

Les précédents Présidents n’ont pas tenu les multiples promesses de toutes natures y compris les majors de l’aluminium le marché a été reconfiguré et les décisions de l’Etat Guinéen la juste obligation.

 Le pays possède l’ensemble des richesses naturelles permettant de travailler le minerai à savoir hydroélectrique indispensable à ce type d’industrie.

Pour les finances du pays, conserver localement la valeur ajoutée afin de répartir aux populations. Ce qui apparait un juste combat.

Position clé prise dès le 25/07/2019 qui aboutira en 2021 :

  • Protocole d’accord entre SMB Winning et CBG.
  • Construction d’une ligne de chemin de fer de 135 km reliant les zones minières Santou II et Houda.
  • Construction et exploitation d’une raffinerie d’alumine, projet estimé à 3 milliards de $.

La Guinée prend son indépendance dans l’intérêt général de sa population ses richesses naturelles fer, diamants, or, bauxite permettrons de tirer un profit pour sa population qui vit sous le seuil de pauvreté.

Les autorités locales devront être vigilantes face aux puissances de l’argent.

La Ciotat le 29/05/2022                             Michel Mazzoleni.

%d blogueurs aiment cette page :