REJETS EN MER – BOUES ROUGES – EFFLUENTS : LE COMBAT S’ACHEVE.

26 Mai

26/05/2022 après opération le 23/05/2022, rééducation de mon genoux gauche, celui d’un vieux sportif. Clinique Notre Dame de Bon Voyage à La Ciotat (à recommander) j’admire le merveilleux panorama du Golfe jusqu’à Cassis, la mer qui tente de retrouver sa qualité des eaux de baignades. je ne regrette en rien mon engagement personnel au service de la collectivité, La Ciotat mon mariage il y a 57 ans ma vie.

L’épopée industrielle imposée aux populations est terminée. Les conséquences de long terme à suivre, 30 millions de déchets solides et de rejets liquides à raison de 170 m3 heure depuis 50 ans, le bilan.

1965, Déclaration d’Utilité Publique (DUP) autorisant le rejet via une canalisation de 50 km depuis Gardanne. Un crime écologique était commis afin de soutenir Pechiney à qui l’on ne refusait rien. Tout était permis avec son cortège de prédateurs financiers « dits industriels » qui se présentaient comme le « gratin, objectifs défendre quelques intérêts et bien souvent obscures :

  • Une gestion désastreuse, un modèle économique aléatoire, résultats des comptes sociaux depuis plus de 20 ans en pertes, soit 200 millions d’euros en cumul, le résultat de nos brillants énarques :
  • Dépôt de bilan du 12/12/2019 et jugement de reprise du 07/01/2021.
  • Et pourtant la presse qui ne cherchait à ne rien savoir des évidences (en mer des secrets trop cachés mais cela n’avait qu’un temps) les autorités vantaient les performances d’une industrie modèle et c’était tout le contraire. Du « baratin  » la qualité de la gestion de l’ensemble de nos instances ?
  • L’ensemble des informations, le partage des responsabilités étaient contenus dans l’acte notarié du 31/07/2012 dont les conditions et modalités se sont imposés aux successeurs.
  • Union Calanques Littoral représenté par son Président Henry Augier. Michel Mazzoleni, chargé de Mission, détaché en Commission de Suivi.

Rappel :

  • Dernière Commission de Suivi Mer 06/12/2019, mes questions sans réponses. Depuis 2019 aucune réunion. J’en ai tiré les conséquences du peu d’intérêt et du manque de volonté, de respect des Autorités préfectorales, j’ai démissionné en juillet 2021 et depuis aucune réunion.

Depuis la création du blog en 2015, j’ai publié via Mediapart et La Loupe de Simiane Collongue plus de 180 contributions détaillées, documentées, investigations etc.

160 000 citoyens ont pris connaissance avec assiduité des informations y compris mondialement. Les statistiques par pays éloquentes.

  • Le Président Henry Augier a pris l’initiative d’interroger le Président d’Alteo A. Moscatello :
  • le 16/05/2022 en lui rappelant ses déclarations :
  • – Arrêt du rejets des boues rouges pour 2015.
  • Bulletin municipal de Gardanne 01/05/2021 :
  • -Plus du tout de rejet en mer.
  • – La canalisation (pipe line) jusqu’à Cassis sera démantelé.

Réponse du 20/05/2022 du Président d’Alteo M. Moscatello :

  • Arrêt de la bauxite Mars 2022.
  • Nouveau procédé industriel, ne génère uniquement que du sable et est traité en décharge et non pas envoyé en mer.
  • Actuellement la canalisation est utilisée pour évacuer de l’eau que nous traitons au préalable.
  • L’objectif zéro rejet en mer est maintenu.
  • Le planning de démantèlement de la canalisation est en discussion avec RioTinto Alcan le propriétaire de la canalisation.

Notre fermeté et actions, les résultats :

Saisine des différentes sources, Autorités Préfectorales,

Tribunal de Commerce, nos avis documentés des comptes sociaux.

Signalement Parquet National Financier, en date du 26/02/2018 conditions et modalités achats minerais de bauxite suite Question au Gouvernement du député C. Prémat.

Réponse M. Macron ministre des finances « secret fiscal ». L’enquête de la gendarmerie se poursuit.

La décharge de Mangegarri est fermé depuis Avril 2022, la réhabilitation du site acté.

Ancien directeur financier et audit pour l’Europe du Sud au sein du groupe Bolloré durant 38 ans cette fonction m’a permis d’apprécier et analyser des situations délicates, ce qui reste posé :

L’avenir économique de l’usine n’est pas assuré, rentabilité, marché mondial, état des installations…

  • Les comptes sociaux de 2021 seront disponibles courant juin 2022. Il sont attendus en pertes.
  • Pour les exercices suivant 2022/2023/2024, des pertes sont attendus.
  • Publication d’un business plan à 3 ans qui devrait être déposé au Tribunal de Commerce sous peu.
  • Les projets d’investissements en Guinée par le Consortium un danger direct pour Gardanne.

Le Tribunal de Commerce de Marseille faute de repreneur a désigné UMSI Guinée représentant 10 % du Consortium SMB Winning Chinois 40 %, Armement Singapourien 40 %, l’Etat Guinéen 10 %.

Échéance actée 2026, ce que l’on ne dit pas. Année cruciale en termes de choix de différents engagements ce qui reste à éclaircir quant aux réalités qui seront mise en oeuvre.

1/Investissement outil neuf en Guinée au plus près des mines ce qui améliore la rentabilité.

2/ Mettre au gout du jour et de la technologie l’usine de 120 ans ? Une utopie en l’état des coûts.

Le choix du démantèlement apparait une obligation. Les coûts démesurés aucune rentabilité.

De ma chambre je regarde la mer, c’est beau, le combat n’a pas été inutile, la lutte de tous a été positive nous ne sommes pas tout à fait au bout mais le démantèlement en perspective, la réhabilitation des sites des obligations.

Aux puissances financières et autorités facilitatrices de mettre la main à la poche afin de préparer un vaste plan de reconversion des emplois.

A suivre. La Ciotat le 26/05/2022.

Michel Mazzoleni (chargé de mission UCL).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :