GARDANNE – ALUMINE – RUSAL SANCTIONS – EMBARGO ?

12 Mar

Faute d’obtenir ne serait-ce qu’une tentative de dialogue, je tente de suppléer à notre asphyxie astucieuse (pour rester poli) initiée par nos Autorités.

Comment interpréter que la Commission de Suivi du site Alteo n’ai pas été réunie depuis 2 ans (décembre 2019), face à ce mépris j’ai démissionné en juillet 2021.

Dépôt de bilan 13/12/2019, prévisible de plus annoncé en Commission sur les risques dès 2017.

La situation actuelle dramatique de l’Est de l’Europe et son cortège de sanctions pourraient avoir un impact sur l’activité de l’usine de Gardanne :

  • Jugement de reprise du 13/01/2021, le repreneur UMSI Guinée partenaire du consortium à capitaux Chinois/Singapourien SMB Winning a décidé de rompre partiellement avec le Bayer en décidant d’importer de l’hydrate :
    •  Produit chimique sous forme de poudre blanche cristalline, inodore, insipide, insoluble dans l’eau, soluble dans l’acide et direct en mer.
    • Utilisation de haute technicité, céramiques (électronique) abrasifs, réfractaires (fours industriels) verres spéciaux (écrans, smartphone)
  • Importation de 400 000 tonnes en provenance d’Irlande, Grèce, Espagne, Turquie, Italie, Allemagne. Ce qui respecte les caractéristiques de l’usine.
    • Capacité de production de l’ensemble des entités 4 680 000 t.
  • Dont 3 000 000 t. propriété de RUSAL (Irlande et Italie) soit 64 % ?
    • Risque avéré d’embargo que se passe-t-il pour Gardanne ?

La Liste : ttps://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_raffineries_d%27aluminium

Rusal, 1 er producteur au monde dans la filière de l’aluminium. Siège social Moscou. Sanctions économiques, transferts bancaires, technologies seront ou sont probablement limités voir interdits, arrêt des transactions ?

Approvisionnement en hydrate : les capacités de fournitures d’hydrate sans RUSAL sont faibles. Comment contourner la situation et assurer la continuité ?

Les choix de UMSI Guinée et du Consortium SMB Winning le leader et experts dans ces domaines ne sont pas tournés vers un investissement rémunérateur ?

L’objectif d’un leader mondial ne peut être que de la mise au point d’un process industriel exportable en Guinée où différentes installations sont en cours.

A l’horizon 2024 des soubresauts devront être attendus à Gardanne.

Retour historique.

Préfecture de Marseille 13/09/2015, 2000 citoyens présents à l’appel du collectif non aux boues rouges, pétition de 102 000 signatures et parmi les orateurs ma prise de paroles, thèmes rentabilité de l’usine de Gardanne, perspectives… déjà.

Bayer, le repreneur de Gardanne a décidé de conserver un mixte.

Ce qui n’existera plus :

  • Broyage bauxite avec la soude.
  • Décantation, élimination impuretés (boues rouges)
    • On récupère uniquement le mélange soude plus alumine.
  • Séparation alumine de la soude pour obtenir de l’alumine hydratées.
  • Calcination de l’alumine hydratées à 1300 ° pour obtenir une poudre blanche fine l’alumine.

Le choix de l’industriel, importation d’hydrate d’alumine :

  • Importation de 400 000 t. an en provenance de Grèce, Espagne, Turquie et Irlande, produit chimique sous forme de poudre blanche.

De l’alumine à l’aluminium :

  • Electrolyse pour séparer l’oxygène et conserver l’alu.
  • Cuve, anode (+) et une anode (-) on mélange l’alumine avec un solvant (cryolite) chauffée à 960 ° Alors circule un courant électrique entre anode et cathode.
  • L’aluminium liquide va venir se déposer.
  • La fonderie se chargeant de couler sous forme de lingots etc.

                     LES CHIFFRES ELEMENTS INCONTOURNABLES.

L’offre de reprise de UMSI Guinée, comment passé d’un chiffre d’affaires net de 177 millions en 2020 à 260 millions en 2025, sans augmenter la production, dans un marché mondial où les capacités de production sont en expansion.

Ces paramètres annihilent l’option augmentation prix de vente conditions incontournables afin d’éviter à terme un nouveau dépôt de bilan irrémédiable.

  • Serions-nous en présence d’une stratégie mondialisé développé par ces experts et non pas d’un projet industriel viable pour Gardanne ?

L’accès aux chiffres de l’industriel provient de la certification des comptes sociaux déposés aux greffes du Tribunal de Commerce et aux publications.

  • Dépôt de bilan d’Altéo du 13/12/2019 résultat de pertes chroniques de leaders mondiaux : Aluminium Pechiney, Alcan, Rio Tinto Alcan, HIG/Alteo.
    • L’Etat ne refusant rien, subventions, TGPA, normes etc.
    • Dégradations avérées en mer et à terre non provisionnées.
    • Les exercices 2021 et 2022 sont annoncés en pertes.
    • Aucun « business plan accessible pour 2023 – 2024.

Conditions et modalités d’achats du minerai de bauxite. Les autorités saisies.

Documents communiqués par le tribunal de commerce :

  • 8 repreneurs potentiels ont déposé une offre de reprise.
    • 7 se sont désistés après audit et perspectives économiques.
      • Pour avoir reçu l’équipe d’audit d’un repreneur de stature internationale j’ai pris conscience de lourds handicaps.
    • 1 seul a conservé son offre UMSI Guinée représenté par F. Wazni.
      • Partenaire à 10 % du décideur réel SMB Winning.

COMPARAISON COMPTES SOCIAUX DE 2013 A 2020.

Années201320142015
Chiffre d’affaires204.542.200205.137.234211.547.280
Dont export155.983.600155.299.461162.506.596
Résultat net11.648.90013.714.47612.002.506
    
      Années     2016     2017       2018
Chiffre d’affaires      206 .688. 323 219. 897. 192  243 015.048.
Dont export      163. 440. 375 174. 270.429          196 997 710.  
Résultat d’exploit.       16.140. 431    8 555. 604      5 364 129.
Résultat net      14 593. 0398 419. 343 (1)691 108.

                                      2019                        2020                 2021

Chiffre d’affaires        227 584 122              190 532 593

Résultat                      2 951 599                  17 142 940

Les exercices 2021 et 2022 sont annoncés en pertes. Pour 2021 les chiffres connus pour fin juin 2022.

Performance économique des pertes chroniques et ce quel que soit l’industriel. La confirmation d’un modèle économique contestable malgré des installations obsolètes au moindre coût et impact sur les comptes.

  • De 2004 à 2020 des pertes chroniques soit 200 millions d’euros.

Exercice 2023, le résultat des objectifs et décisions de l’offre de reprise.

PROCHAINE PARUTION : documents terminés.

  • Jugement de reprise du 07/01/2021, les éléments majeurs :
  • Attribution, conditions, modalités.
  • Rejets en mer, canalisation un ouvrage qui menace ruine.
  • Décharge de Mangegarri.
  • Garantie environnementale donnée par Rio Tinto Alcan en 2012.
  • Eléments financiers :
    • Comparaison achat minerai et hydroxyde.
    • Prix de vente alumine et prix de revient à l’achat.
      • Statistiques NC8 douane.
  • Rentabilité.

Conclusions :

Le moment est propice : se reposer la question de la réalisation d’une usine moderne à la pointe des technologies garantes de notre indépendance nationale et de l’emploi ou bien d’abandonner purement et simplement à l’horizon 2024/2025 ?

Michel Mazzoleni.

Blog : La Loupe de Simiane Collongue.                 Le 12/03/2022.

%d blogueurs aiment cette page :