ALTEO : REJET EN MER – NON RESPECT ENGAGEMENTS M. LE PREFET ?

26 Fév

Marseille le 25 févier 2022

Objet : Rejets  en mer Alteo.                                        Monsieur Christophe Mirmand, Préfet

                                                                                       Préfecture des Bouches-du-Rhône

                                                                                       Place Félix Baret

                                                                                       CS 80001

                                                                                       13282 Marseille Cedex 06

Monsieur le Préfet,

Nous venons d’apprendre que Monsieur Jean-Paul Leredde, Directeur d’établissement, a déclaré que les eaux de drainage du site de Mange Garri, site de dépôts de résidus industriels de l’usine de Gardanne, ainsi que les eaux pluviales, seront rejetées en mer. Ces effluents seraient injectés par la même canalisation qui servait pour les boues rouges, et ceci dans les eaux du Parc national des Calanques.

Cette déclaration est contraire aux engagements écrits de Monsieur Alain Moscatello, Président d’Alteo. Celui-ci a précisé, dans le magazine municipal d’information de Gardanne, de février 2021 : « Comme il n’y aura plus du tout de rejets en mer, le pipeline jusqu’à Cassis sera démantelé ».

Nous souhaitons connaitre si ce projet est provisoire et de courte durée. Si ce n’est pas le cas, nous vous prions d’user de votre haute autorité pour faire respecter les engagements du Président d’Alteo. Un tel rejet est intolérable dans la partie marine du Parc national des Calanques et contraire à la règlementation.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de nos salutations distinguées.

Henry Augier

Scientifique et Président Union Calanques Littoral.

%d blogueurs aiment cette page :