BOUES ROUGES : Préfet Mirmand et compagnon Muselier, intervention auprès du Tribunal de Commerce de Marseille.

5 Fév

La Loupe de Simiane Collongue, blog exclusif boues rouges, initié dès 2015 après ma prise de paroles devant 2000 citoyens face à la préfecture le point de départ de mon engagement.

Engagé auprès du monde associatif, sportif, environnemental, défense des intérêts des citoyens. A 78 ans je prends ma retraite tout en restant observateur des réalités, annonce de fin juin 2022.

J’ai démissionné de la Commission de Suivi en juillet 2021 ayant eu connaissance du courrier non confidentiel du 24/09/2020 ci-dessous en possession de journalistes depuis le 27/11/2020.  

 Aucune explication aux membres qui n’ont pas été réunis depuis le 06/12/2019. Ma perte de confiance envers les autorités avérée, l’Etat qui nomme le préfet cautionne-t-il ce courrier ?

Le courrier publié par Marsactu le 27/11/2020 :

La saisine de nos Autorités est en cours tout comme l’analyse juridique de ce comportement.

Une commission se réunira le 03/03/2022. Deux années de silence rien ne s’est passé de concret ?

La Loupe de Simiane Collongue à lire sans modération pour comprendre les méandres :

  • 215 analyses détaillées, finances, économie, environnement etc. 70 000 lecteurs situés en France pour 90 % et à l’international suivant statistiques des sites, USA (1129) Brésil (520) Japon (372) Chine 192, Allemagne, Guinée, Russie et 30 pays à moins de 40 visites et sans aucune aide.

Comprendre la tutelle exercée par Rio Tinto Alcan depuis 2012 reprise au jugement d’Alteo du 07/01/2021 en faveur de UMSI Guinée, consortium SMB Winning capitaux Chinois, Singapourien.

  • Garantie environnementale, un secret bien gardé. UMSI se désengage en 2022 avant l’application du calendrier : qui est responsable avant le 01/01/2026 et après ? Vous avez compris ? la fermeture en 2022 n’est pas le fruit du hasard UMSI à juste titre ne souhaite pas payer 120 années d’activités entreposées en l’état en prolongeant après 2026.

M. le préfet communiquera-t-il malgré de nombreuses demandes ce document qui permet de comprendre la transaction de reprise et des coulisses.

Manque de transparence une maladie chronique de nos élites, prédateurs politiques, du monde de la finance, avec une administration aux ordres.

Résultat visible grâce au combat mené et acté par le Tribunal de Commerce jugement du 07/01/2021.

  • Les éléments du procédé Bayer transférer en Guinée. Arrêt du rouge.
  • Arrêt de la décharge de Mangegarri mars/avril 2022.
  • Arrêt rejet en mer, démantèlement des 50 km de la canalisation, acté.

Des autorités décident sans concertation, les « pigeons » les citoyens. Les vérités émergent question de quelques mois.

Aucun soupçon de savoir à qui j’obéi, indépendance totale, mes sources des documents incontestables développe mon gout de la vérité et des réalités :

  • 30 millions de t. en mer….
  • Les pertes chroniques perdureront soit 10 millions par an depuis 2004.
  • Décharge, 6 millions de tonnes, nappe phréatique impactée.
  • Les années 2023 et 2024, le final de la stratégie de UMSI et SMB ?

Jugement de reprise du 07/01/2021, malgré les éléments qui précèdent et M. le préfet totalement informé par mes soins continuent à se moquer du monde en cautionnant le rouge, ce qui ne garantit absolument pas l’emploi mais des pertes.

  • Objectif « inconcevable » sans aucune concertation de la Commission de Suivi du site Altéo qui n’a pas été réunie depuis le 06/12/2019.
    • Déversement des boues rouges : en mer et à la décharge avec en prime des subventions pour fluidifier la transaction. ?
  •  Les membres informés aux abonnés absents, le monde associatif en perdition, le sens de ma démission de juillet 2021.

Par précaution à l’époque, j’ai avisé le président du Tribunal de Commerce des conditions et modalités susceptibles d’interférer ce qui s’est avéré exact.

Le Tribunal dans sa sagesse a balayé l’intervention de nos deux prétentieux qui voulaient imposer n’importe quoi tout en étant obsolète.

L’achat du minerai de bauxite fait l’objet d’un signalement en cours d’instruction par le Parquet National Financier en collaboration avec le Procureur de Marseille.

Les investigations ont été confié au service de la gendarmerie nationale pour la haute délinquance financière en charge le commandant F.C.

A termes, la stratégie l’emportera dès l’instant ou en Guinée la chaine de traitement de la bauxite sera achevée (mines, raffineries, production d’aluminium, R et D. barrages hydroélectrique) en cours, horizon 2024.

Deux offres ont été débattues à mon domicile qui m’ont permis de comprendre quelques interventions d’arrières boutiques…

  • 7 repreneurs sur 8 se sont désistés.
  • – UMSI Guinée, SMB Winning (Chinois et Singapourien) retenu.

L’emploi, l’indépendance nationale en matière industriel et de technologies d’avenir impose la réalisation d’un Pôle Alumine, les conséquences sur l’environnement à partir de l’importation d’hyroxine la modernité d’UMSI.

 Le délai de 3 à 4 ans permettrait ce type de réalisation. Un avenir un bâtir.

Garantie environnementale délivrée par Rio Tinto lors des ventes successifs, acte notarié 2012. Arrêt des activités boues rouges polluantes avant 2026 :

  • Démantèlement canalisation.
  • Arrêt de la décharge fin mars 2022, arrêté de fin octobre 2022.

Déchiffrage : si arrêt avant 2026 par UMSI aucun coût démantèlement mais après cette date butoir ? On comprend la hâte de UMSI afin d’arrêter l’exploitation des décharges, terre, mer.

Le Préfet Mirmand (l’Etat) et la R. Muselier (la région) tente d’influencer le Président du Tribunal de Commerce afin de maintenir les « boues rouges » par une lettre du 24/09/2020.

Voyage en « absurdité » avec les tenants des boues rouges. Depuis 1980 à la fermeture des mines du Var l’on pouvait se priver du Bayer. UMSI le réalise avec une technologie ancienne.

Nous allons peut-être découvrir les réalités de la structuration des prix de la bauxite et l’organisation. L’arrêt de l’importation un coup salutaire aux arrangements ?

  • UMSI n’est pas concerné par cet aspect nauséabond. A suivre.

A ma connaissance aucun membre de la Commission n’a demandé d’explications au préfet suite à ma dernière parution. C’est le moment de connaitre leurs motivations.

Investissement étranger en France

Mes articles sur le blog apportent toutes précisions : territoires concernés : Iles vierges britanniques et Seychelles, dérogation du gouvernement accordée, les lieux des sièges sociaux d’UMSI Guinée, liste des 13 territoires exclus.

Ainsi qu’à Grand Lancy (Genève) pour la finance au plus près de Socofigest et de son Président, gestionnaire financier A. Moscatello et président Alteo.

Question du député Lambert (Gardanne )

  • N° 35 644 JO du 19/01/2021 page 439.
  • Réponse JO du 02/03/2021 page 1877.

Texte de la réponse

Altéo Gardanne est une entreprise suivie très attentivement par le Gouvernement à plusieurs titres : au plan économique compte tenu de l’importance de l’activité qu’elle génère directement ou indirectement sur ce bassin d’emplois, au plan environnemental compte tenu des contraintes liées à l’exploitation du procédé Bayer, au plan industriel car il s’agit d’un acteur stratégique de la filière de production d’alumines et enfin au plan humain au regard de l’attachement des salariés à cette activité industrielle historique. Dès l’ouverture de la procédure de redressement judiciaire en décembre 2019, les services du ministère et ceux des autres ministères compétents se sont mobilisés pour aider l’entreprise à affronter la crise sanitaire (qui s’est déclenchée peu de temps après) et à chercher une solution de reprise pérenne. Force est de constater que, malgré une très large consultation par la banque d’affaires mandatée, presqu’aucun candidat ne s’est positionné sur un projet de reprise comprenant le maintien pérenne du procédé Bayer sur le site de Gardanne. Le passif environnemental n’a certes pas aidé, même si aujourd’hui le Bayer d’Altéo semble être l’un des moins polluants au monde, mais ce sont bien des considérations économiques et de rentabilité qui ont été mises en avant par les repreneurs potentiels comme réel frein à maintenir ce type d’activité sur site. Le projet d’UMSI, choisi par le tribunal en début d’année, prévoit ainsi un arrêt progressif du procédé Bayer d’ici 12 mois environ. Cette offre de reprise a été autorisée par les services du ministère en charge du contrôle des investissements étrangers en France après avoir instruit en détail les implications d’un arrêt de ce procédé de transformation de la bauxite en hydrate d’aluminium de spécialité, voire même d’une perte de compétences sur la production d’alumines métallurgiques ou de spécialité. La souveraineté nationale sur ce type de production ne dépend pas aujourd’hui du seul site de Gardanne, d’autres sources d’approvisionnement étant envisageables, au sein de l’Union européenne.

La communication de la Commission Européenne concerne la question de la résilience des approvisionnements de bauxite pour l’Europe, ce problème dépassant largement la situation particulière d’Altéo, étant indiqué que l’approvisionnement d’hydrate d’aluminium ne semble pas plus critique que celui de la bauxite.

Une attention particulière devra cependant être portée sur le maintien à Gardanne d’une capacité de production d’alumines de spécialité de qualité (y compris à partir d’un approvisionnement en hydrate d’aluminium) ce qui est un axe stratégique du projet d’UMSI.

Conclusions, il serait possible d’articuler une demande Commission d’enquête parlementaire afin de tenter d’y voir clair., l’ensemble documentaire est à disposition.

Aux membres de la Commission de mettre les points sur les I.

Voisin de l’usine depuis 35 ans, utilisateur de la mer à La Ciotat depuis 55 ans, les boues rouges j’en connais les conséquences.

Carrière 38 ans au sein du groupe Bolloré, inspection comptable, audit, direction financière.

Simiane Collongue le 05/02/2022.                                Michel Mazzoleni.

%d blogueurs aiment cette page :