ALTEO : LA MISSION DES AUTORITES.

11 Sep

                  

  SAUVETAGE – MANIPULATION ET OU RUINE ?

Avoir raison trop tôt une probabilité face à l’information détournée à dessein. La vérité qui s’impose est celle pour laquelle l’on se donne les moyens de vérifier.

Balade en mer au cœur du Parc National des Calanques début septembre 2021 une procession essentiellement de communication en présence :

Président Macron, Hulot, le préfet Mirmand, des participants au congrès mondial de UICN. L’occasion d’aborder le sujet par les journalistes présents et avisés :

  • Lieu d’une vaste poubelle, l’héritage d’une industrie à qui l’on n’a rien refusé et couplé à la déficience des réseaux d’assainissements des communes de Marseille, Cassis et La Ciotat.

Un enjeu majeur environnemental est présent dans l’indifférence générale ?

L’annonce par notre président de la tenue d’un sommet pour l’océan début 2022. Scientifiques, acteurs économiques, régionaux et nations unies sont conviés.

La priorité établir l’inventaire de ce qui se trouve au fond de la mer et qui a anéanti la flore et la faune des Calanques afin de proposer utilement.

L’ambition, zone de protection forte pour 2027 afin d’atteindre 5 % du littoral contre 0,2 % actuellement constitue en l’état une pure communication.

Questions : comment traiter les conséquences en mer et à la décharge ?

Le palmarès de l’usine :

En mer au large à moins 320 m la canalisation de Gardanne à Cassis, c’est 2500 km 2 de faune et flore anéanti avec 32 millions /t. de déchets. Arrêt 01/01/2016.

Ce qui a été déversé, notre calcul : 20 t. d’arsenic – 2 millions t. de titane – 66 000 t. de chrome – 1700 t. de plomb – Vanadium, mercure. Insensé.

Ces toxiques se remettent en surface par l’action des courants.

  • Depuis l’arrêt des solides, 270 m3 heure de liquide s’écoule.
    • Est-ce conforme aux normes Européennes de septembre 2020 ?
      •  Aucune constatation contradictoire ou expertises.

A terre, décharge de Mangegarri, près de 6 millions de tonnes lourdement chargé en toxiques issus de la production d’alumine sont déposés ce qui entraine des volumes de percolation annuelle vers la nappe phréatique de :

  • 234 192 m3 pour le site entier à l’exception du bassin n° 7.
  • 236 730 m3 pour le seul bassin n° 7.

Les données pour bâtir un bilan hydrique, des sites abondamment pollués ne sont pas accessible au public malgré les demandes. L’accès à l’eau potable un élément majeur de la responsabilité de l’Etat. L’arrêt est programmé pour 2022

Comptes sociaux,

  • Rentabilité depuis 2004 et quel que soit l’industriel, pertes de 180 millions.
  • Démantèlement et dépollution des sites (usine, décharge, canalisation) ministre A. Montebourg en 2014 un coût estimé de 200 millions.
    • Qui paiera ? Quand et comment ?

Premières décisions UMSI Guinée :

Le 05/07/2021, procès-verbal de la réunion chez Maitre Cipre du barreau de Nice un choix qui n’est pas anodin au regard des spécialités et de la qualité d’avocat.

  • Première décision de pure forme, renoncement actions en nullité.
  • Révocation M. Ramé de ses fonctions de directeur général. Effet ce jour.
    • Avec quitus pour sa gestion. Sidérant :
      • Une performance des pertes de 2012 à 2020 soit 58 millions.
      • Aucune mention d’une transaction financière probable.
  • Signatures, président de l’Assemblée M. A. Moscatello et UMSI représenté par A. Moscatello et fonction au sein de Socofigest Genève.

Les faits :

  • Cessation des paiements et dépôt de bilan 12/12/2019.
    • Manque rentabilité chnronique des pertes de 2013 à 2020 :
    • Capital social consommé, report déficits à fin 2020 à 72 %.
      • Totalement absorbé à fin 2021 soit 60 millions d’euros.
  • 8 offres pour la continuation d’activité, clôture des dépôts au 24/07/2020.
    • 7 déciderons après audits financiers et économiques de ne donner aucune suite. Ce qui en dit long sur la qualité du dossier.

J’ai reçu physiquement en septembre 2020 et échange de mail en octobre Monaco Ressources et ses représentants, pour eux le choix était arrêté.

L’analyse des offres qualitatives et quantitative par Rotchild augurait ces retraits.

  • 1 seule restera en lice UMSI Guinée le sauveur via une réunion « entre amis » ce qui n’offre aucune garantie réelle pour l’avenir.

Problématique, nos éléments strictement factuels, rien n était ignoré :

  • Jugement du 07/01/2021 désignant UMSI Guinée le dernier recours.
    • Alteo (usine) est une SASU à actionnaire unique Alteo Holding dont le Président est A Moscatello au titre d’une fiduciare Suisse SOCOFIGEST agissant pour le compte de UMSI.
  • La liquidation s’imposait pour un client « basique » Nos juges libres ?
    •  Au regard des pertes chroniques, l’avenir très incertain, modalités et profil du repreneur, partenaire du consortium SMB Winning le décideur réel :
    • L’interêt du process industriel non protégé par brevets une hyptothèse inavouée mais l’objectif ?
  • L’Etat stratège absent, indépendance nationale, réalisation d’une filière de production alumine fine et ultra fine avec industries de haute technologie.

Le Tribunal de Commerce à partir des pressions politiques de toutes natures décidera avec ou sans convictions :

  • Procédure de reprise par continuation d’activité qui permet de sauvegarder les apparences et réalités factuelles.
  • Elections d’avril 2022, objectif et par tous moyens passer le cap.

Garantie environnementale, reconduction par Rio Tinto Alcan :

Malgré de nombreuses démarches auprès des différentes Autorités il a été impossible d’obtenir la copie du document délivrée en 2012 à HIG.

Reconduite avec UMSI Guinée :

  • Conditions, modalités, montant, échéance.

La lecture des comptes sociaux 2020 publiées le 02/09/2021 interpelle :

  • Pertes 159 325 400,00 euros.   Effectif 39.
  • Analyse entreprises de renseignements : Rating : défavorable. Equilibre bilan favorable. Rentabilité défavorable.

Il apparait incontournable d’obtenir une caution bancaire appelable à première demande et quelque soit la mise en cause.

Souveraineté technologique et industriel. Indépendance de la France.

UMSI un investissement étranger qui necéssite des investigations afin de vérifier l’éligibilité à la réglementation. L’objet de nos courriers aux autorités.

120 ans d’expérience permettent d’envisager la réalisation avec un Etat stratège à la manœuvre d’une filière moderne, production d’alumine fines et ultra fines.

L’ensemble adossé à une production industrielle de produits de hautes technologies qui se développent à forte valeur ajoutée et que l’on importe.

  • Un gage d’emplois de qualité, une noble cause qui devrait être prioritaire.

Saisines récentes, les sujets, aucune réponse.

Présidence de la République, 15/03/2021 et 10/08/2021 :

  • Investissement étranger SMB Winning et UMSI.
    • Conditions et modalités achats minerai de bauxite dossier PNF.
    • Envirronement, dépollution et démantèlement des sites.
    • Comptes sociaux, pertes de 2013 à 2020 soit 58 091 991.00
    • Création d’un pôle alumine fine et ultrafine avec unités de production.

Ministre des finances Bruno Lemaire, 31/03/2021, réponse du 25/06/2021, 07/07/2021 et 26/08/2021, objet tirer au clair cette nébuleuse :

  • Investissement étranger, le rôle du cabinet Auguste Debouzy avec M. Mignon, la strucuture financière, répartition du capital du consoertium, l’objet social de la fiduciaire Socofigest Geneve, le rôle du présient et représentant de UMSI Guinée.

Préfet du 13, son courrier du 18/08/2021. Réponse du 23/08/2021 et divers mail.

  • Comptes sociaux de 2013 à 2020, estimation 2021.
    • Reconsitution capitaux propres l’obligation, pertes de 50 % du capital.
    • La stratégie du leader chinois. L’année 2022 celle des dangers.
    • Alumine ultra fine sera-t-elle opérationelle au 1 semestre 2022 ?

Président Tribunal de Commerce.

  • Le jugement prévoit une audience pour le 10/02/2022 afin d’examiner à une date la plus proche les comptes sociaux de 2021. Un examen crucial pour afin de vérifier les postulats du jugement et de l’avenir.
    • Demande par mail de ce document à paraitre refusé 02/09/2021.
    • Nous nous contenterons du 30/06/2022 suite greffes.

Guinée, le président aux arrêts, des soubressaults à attendre ?

Lecture de la presse locale exemple : …http://leguepard.net/2018/06/25/les-mines-de-boke-corruptions-conflits-dinteret-societes-ecrans-actionnariats-dissimules-pillages-acceleres-a-lechelle-industrielle-y-compris-par-le-sommet-de-letat-gui/

  • 100 familles au sommet du sytème, complicité d’investisseurs internationaux et de financiers peu regardants afin d’optimiser au mieux de leurs intérêts.
    • La population sous le seuil de pauvreté avec moins de 1 $ jour malgré le boom de la bauxite et classée au 167 éme rang mondial sur près de 180.

Ma mission, représenter l’Union Calanque Littoral à la Commission.

  • Je me dois la vérité, membre depuis 2017 au 09 juillet 2021 jour de la réception du courrier du président Augier m’annonçant de ne plus m’exprimer au nom d’UCL. Motifs : je serais discourtois sinon irrespectueux dans le contenu de mes courriers aux autorités.
    • Les membres d’UCL étaient hermétiques à l’économie et finances.
  • Congrès UICN, UCL n’a pas été autorisé à s’exprimer en séance plénière ce qui représente un camouflet scientifique lorsque l’on pratique la docilité.
  • UICN touche des fonds publics et s’arroge un droit de censure.  
  • On me demande de ne pas démissionner et de rester représentant officiel.
    • J’ai donc pris la décision d’arrêter ma collaboration.

D’autant plus que la Commission ne s’est jamais réunie depuis le 06/12/2019.

Mon engagement :

Point de départ après ma prise de paroleà la manifestation devant la Préfecture le samedi 30/01/2016 à l’appel du collectif du Littoral devant 1500 manifestants sans qu’UCL n’appelle à participer, mon premier contact.

Voisin de l’usine depuis 1970, comme de nombreux habitants de mon secteur de résidence j’ai observé les inconvénients d’une production non maitrisée.

Aucun engagement auprès de parti politique ou syndicat.

La mobilisation citoyenne a permis d’obtenir des avancées environnementales dans l’évolution du process industriel de l’usine, la prise de conscience des autorités et de souligner la fragilité économique avec des pertes chroniques.

Auditeur au sein du groupe Bolloré durant 38 ans ma formation au service d’un droit de savoir ouvert à tous lorsque, intérêt général, indépendance nationale et environnement sont malmenés.

Mon goût de la vérité et de le dire mon handicap ? Je ne cherche pas à plaire mais à anticiper les événements en total liberté.

Mon mariage à La  Ciotat en 1965 m’a appris à connaitre la méditerranée.

A quand un Etat stratège ? L’avenir, alumine fines et ultra fines couplés aux industries de productions en haute technologie made in France afin de garantir indépendance, souveraineté ce qui n’est pas rien. La sagesse et l’emploi.

Cet inventaire d’un dossier complexe marque la fin de mon engagement.

Simiane Collongue le 11/09/2021.                       Michel Mazzoleni.

%d blogueurs aiment cette page :