INVESTISSEMENT ETRANGER GARDANNE.

7 Sep

                                                                                     Ministère de l’Economie et des Finances.

                                                     139, rue de Bercy

                                                      75572 Paris Cedex 12.

A l’attention du chef de Cabinet Nicolas Dufaud.

Référence : MEFI – D21-09743.

Objet : Investissement étranger à Gardanne. Les réalités.

Notre courrier du 07/07/2021 en réponse au votre du 25/06/2021 qui faisait suite à celui du 31/03/2021 adressé à M. le Ministre Bruno Lemaire.

Les derniers développements pour une meilleur compréhension, l’intérêt constant de M. N. Sarkozy avec la Guinée interpelle :

Mediapart, annonce le 23/08/2021 un voyage en Guinée d’un lobbyiste ancien Président de la République en date du 06/08/2021. Tourisme ou affaires ?

Aller et retour depuis l’Italie son lieu de vacances afin de rencontrer le président de Guinée A. Condé un rendez – vous de plus d’une longue série.

Rien n’a filtré malgré les recherches de la presse locale. Par contre :

Les informations délivrées par le cabinet d’avocat parisien August Debouzy à la réputation du haut niveau nous permettent d’apprécier les réalités :

Composante de l’équipe Mme. E. Mignon devenue avocate en 2015 en charge de l’autorisation investissement étranger. Le hasard ou le carnet d’adresses ?

  • Collaboratrice de M. Sarkozy durant 8 ans à l’Elysée et suivi dans divers ministères, rédactrice du programme de 2007 de la présidentielle.

Plainte d’Anticor en 2013 concernant les « sondages de l’Elysée ». Résultat, le procès aura lieu du 18/10/2021 au 12/11/2021 par devant la 32 chambre correctionnelle. La fidélité à un prix mais elle ne sera pas seule.

A partir d’éléments factuels j’ai le 31/03/2021 demandé à notre Ministre B. Lemaire d’apporter des précisions sur la façon dont avait été contournée la législation des investissements étrangers en France :

  • Chine : Shandong Weiquiao, leader mondial alu pour 22,50 %.
    • Singapour : Winning Shipping, armateur pour 40,50 %.
    • Seychelles, ils Vierges Britanniques : UMSI pour 27 %. Président F Wazni, passeport français délivré par ambassade en Guinée.
      • Liste 13 territoires interdit en d’investissements en France.

              Etat Guinéen 10 %

UMSI (F Wazni) est un partenaire minoritaire du consortium SMB Winning :  

  • Propriétaire de mines de bauxite à Boké,
  • Chemin de der de 125 km depuis mines au port de Dapillon livré en 2021.
  • Construction depuis 2018 d’une raffinerie d’alumine à l’arrivée du rail.

Manifestement le cabinet d’avocat n’ignorait en rien la difficulté d’obtenir en l’état l’autorisation d’investissements au regard du droit Français.

La finance mondialisée en action au nez et à la barbe de l’Etat Français ou avec l’accord du gouvernement ?  Indépendance nationale et matériaux stratégique.

Le recours à une fiduciaire Suisse, président et gestionnaire désigné :

  •  Socofigest Genève représenté par A. Moscatello.

A l’évidence : agissant pour le compte du Consortium SMB Wining et d’un des partenaires : F. Wazni UMSI Guinée.

  • La teneur des accords et obligations inconnus.

Objet social : Fiduciaire et gestion de fonds, siège social Lancy (Suisse). Registre du Commerce Genève n° 660.0.167.995.0. Extrait des statuts et tout devient plus simple, le propriétaire réel effacé dans les apparences :

  • « La société a pour but toutes opérations financières et commerciales.
  • Toutes prestations de services en gestion et conseils en investissements et placements, ainsi que la prise de participations dans toute société, à l’exception de participations immobilières en Suisse.
  •  La société pourra accepter des mandats de direction et d’administration e sociétés. La société pourra effectuer soit pour son propre compte, soit pour le compte de tiers, toutes opérations financières, commerciales, industrielles, mobilières et immobilières, en Suisse et à l’étranger, se rattachant directement ou indirectement au but principal.
  •  Elle peut également créer des succursales et des filiales, en Suisse et à l’étranger.
  • La société pourra également accorder des prêts à ses associés et/ou se solidariser, cautionner ou se porter-fort des prêts consentis par des tiers à ses actionnaires. »

Notre avis :

Avec cette nébuleuse tenter d’y voir clair une utopie ?

Manifestement, les règles de l’investissement étranger en France ont été contourné astucieusement.

Bien à vous.

Simiane Collongue le 26/08/2021.                                                             Michel Mazzoleni.

%d blogueurs aiment cette page :