ALTEO : SAUVETAGE OU RUINE ?

31 Mar

Le décryptage de divers documents officiels n’apporte pas de réponses à la stratégie retenue pour pérenniser la raffinerie de bauxite.

Rendez vous dans deux ans lorsque la raffinerie de Dapilon en Guinée, implantation au plus près des mines production de plus de 30 millions de t. pour SMB de minerai un gage de rentabilité.

Capacité de production 1 million de tonne et option pour 2 alors que Gardanne végète à 400/500 000 t. d’alumines

Propriété du consortium SMB Wining dont UMSI est partenaire à hauteur de 27 %, logisticien et propriétaire d’une flotte de camions.

Associé pour 22,50 % Shandong Weiqiao, Chinois, leader mondial pour la production d’aluminium.

L’autre associé est la compagnie maritime Winning Shipping LTD de Singapour à hauteur de 40,50 %

Le solde 10 % pour l’Etat Guinéen.

Le process d’exploitation de qualité de Gardanne le prototype parfait pour le fonctionnement de l’usine en Guinée, traitement similaire du minerai afin de produire de l’alumine avec des tonnages conséquents.

Fin 2023, les décisions du consortium seront déterminantes pour l’avenir.

Dès aujourd’hui il est prématuré de s’aventurer à quelques pronostics. Notre ressenti n’a rien à voir avec la réalité.

La qualité des ouvriers de Gardanne sera encore une foi déterminante. Abandon du rouge un slogan porteur.

%d blogueurs aiment cette page :