ALUMINE DE HAUTE PURETE – AVENIR DE LA FILIERE ET DE NOTRE TERRITOIRE.

24 Jan

Après des décennies d’un modèle de production, aux conséquences environnementales monstrueuses en mer comme à terre, la promesse de la disparition des « boues rouges » à moins de 24 mois est un signe majeur.

Par contre, concernant la dépollution et le démantèlement des sites aucun engagement n’a été acté.

  • Jugement du 07/01/2021 du Tribunal de Commerce de Marseille « plan de redressement et de continuation :
    • Désignation d’un commissaire à l’exécution du plan de 10 ans.
      • Maître F. Avazeri Marseille.
    • UMSI Guinée, seul en lice : la holding actionnaire propriétaire de mines de bauxite, de fer, associé au groupe Bolloré port Conakry.
    •  Rio Tinto Alcan continuera pour la période de 12 à 24 mois à fournir Gardanne via Halco/Mining et sa filiale CBG régi par les Lois du Delaware (paradis fiscal).
      • Les conditions et modalités d’achats du minerai l’objet d’un regard des autorités depuis près de 2 ans. Affaire à suivre.
    • La sanction d’une gestion chaotique, Etat facilitateur, défaillant qui ferme les yeux.
      • Une commission de suivi sans aucun moyen y compris avec un règlement intérieur obsolète, inadapté à la situation.
    • Dépôt de bilan du 12/12/2019 par HIG.
  • 150 millions les pertes aux comptes d’exploitation depuis 2004.
    • Indépendance nationale sacrifiée pour la haute technologie.
  • Des aides publiques démesurées dont la baisse de la redevance sur l’eau de 11 millions € an depuis 2013 et 30 millions d’aides directes à ce jour.
  • En cadeau :
    • Gratuité des décharges en mer et à terre etc.
      • En mer 30 millions de t. boues rouges sur 2500 km2.
        • Faune et flore anéanties.
      • A terre, près de 6 millions de m3, bassin de lagunage, percolation vers les nappes phréatiques, poussières.
    • Coût de démantèlement et de dépollution des sites estimé à 200 millions d’euros en 2014 par A. Montebourg ministre.
      • Aucune chance de dépollution réelle.

Après 130 ans d’activité le Bayer né à Gardanne disparaitra.

UMSI, déclare abandonner le rouge d’ici 12 à 24 mois ?

  • Une centaine d’emplois directs condamnés avec l’arrêt du rouge.
  • Une période transitoire est promise, aucune garantie.
  • L’importation du minerai devrait cesser à l’horizon de 12/18 mois.
    • Substitution par l’hydrate d’alumine, livraisons via le marché Européen  garantie d’approvisionnement soit 400 000 t. an.

Ce montage, sera-t-il satisfaisant en termes de rentabilité ? A l’inverse d’Alteo ?  La lecture des premiers comptes sociaux de 2021 en juin 2022 sera édifiante.

Nota : la Présidence de Guinée est associée à 10 % tout comme avec RTA à 49 %.

  • UMSI a l’obligation de construire en Guinée une usine de production d’alumine dans le cadre de sa concession minière. Ce n’est pas réalisé.
    • UMSI n’avait pas accès aux brevets, licences ou bien du savoir-faire pour produire l’alumine haute pureté.
    • Gardanne possède l’ensemble, participer à la mise au point ne semble pas représenter des inconvénients majeurs.
    •  Notre avis quant à la durée de l’investissement :
      • La continuité de Gardanne après le transfert n’offre aucune garantie, arrêt définitif le risque ?
  • Entrée en production de l’usine d’alumine en Guinée, prévision 2022.

La réindustrialisation de notre territoire passe par la volonté d’un Etat stratège à construire l’avenir, technologies, sciences ont fait de réels progrès :

Un pôle alumine : reconquérir notre indépendance nationale et nos emplois :

  • Produire l’alumine de haute pureté passe par la création d’une usine moderne en remplacement de celle existante afin de livrer :
    • Des industries de production de produits finis, écrans, batteries, composants, les besoins des hautes technologies…
    • Démanteler et dépolluer, décharge de mangegarri.
    • Canalisation mise en œuvre de son démantèlement.
      •  Un vaste programme, une ambition pour la France.

Il est à craindre des moments très délicats, faute d’un Etat stratège s’engageant fermement à la reconversion intégrale de 130 ans de production.

Courrier du 02/12/2020 : la Présidence de la République, s’intéresse à nos questions, Mme la Ministre Pompili et Mr. le Préfet ont été saisis.

Les offres de reprises déposées, un échec colossal, Gardanne aucun intérêt ?

  • Valorisation des 8 offres avec des montants dérisoires de 1 euros à 200 milles, réadaptation au marché, le retour aux réalités, l’avenir incertain.
  • 7 repreneurs ont abandonné spontanément. UMS Guinée sa structure financière ce n’est pas un secret. Sa communication précise :
    • Régime d’optimisation des : Iles Vierges Britanniques pour UMSI et des Seychelles… pour M. Wazni.

La finance et le capital se sont structurés dans l’indifférence d’Etats facilitateurs.

Quoi qu’il en soit, laissons le temps au repreneur pour prendre les mesures adaptées permettant de pérenniser l’avenir de l’usine et de l’emploi.

UCL, par sagesse auscultera les décisions qui seront prises sans aucune polémique, respectueuse du jugement du 07/01/2021.

Le 04/02/2021 aura lieu l’audience auprès de la Cour Administrative d’Appel de Marseille à la demande d’Alteo.

En première instance Union Calanques Littoral a obtenu un premier jugement, nous développerons les thèmes si le jugement d’appel est confirmé pour UCL.

  • Au maire de la décharge de prendre ses responsabilités afin d’appliquer la confirmation du jugement obtenu par UCL.

Ne nous y trompons pas, pour nos politiciens, l’horizon est l’élection de 2022.

Nous avons sans cesse réclamé la disparition du rouge et cela semble possible avec le projet UMSI.

Laissons le temps à la concrétisation des engagements UMSI pour se prononcer tout en restant attentif et sans démagogie. Le blog sera mis à l’arrêt.

Notre participation à la Commission de Suivi du Site en veilleuse.

Mes chaleureux remerciements à plus de 60 000 visiteurs fidèles dont ceux du matin en provenance de Chine, Guinée,

Mes statistiques, World Press, Mediapart sont à disposition des » grincheux. »

 Nous nous retrouverons en temps opportun.  Bien cordialement.                   

 Michel Mazzoleni.  Représentant Union Calanques Littoral. Commission Suivi.

Simiane Collongue le 24/01/2021          

%d blogueurs aiment cette page :