ALUMINE GARDANNE – UCL PREND POSITION.

22 Nov
L'objet de notre association Union Calanques Littoral.

Regrouper toutes les volontés pour maintenir l’intégralité et assurer la sauvegarde du site des Calanques et du littoral méditerranéen par une gestion respectueuse des territoires, du patrimoine et des écosystèmes.

Communiqué de presse : L’usine d’alumine de Gardanne ne doit pas fermer

Comme suite à l’émission « Complément d’enquête », du 18 novembre 2020, de France 2, notre association « Union Calanques littoral », qui est à l’origine de la création du Parc national des Calanques, déclare :

Elle ne fait absolument pas partie des opposants qui réclament la fermeture de l’usine et ceci pour deux raisons : (1) La sauvegarde de l’emploi dans une ville sinistrée est une priorité. (2) Le maintien de la filière aluminium, l’un des points forts de l’industrie française, doit être maintenu.

Dans cette démarche, elle considère que les rejets actuels en mer, dans le Parc national des Calanques, restent polluants à cause de la présence de contaminants non biodégradables et qu’il faut s’en défaire.

L’effort de dépollution doit donc être poursuivi pour arrêter le rejet en mer et le dépôt à terre, condition essentielle qui doit être imposée au repreneur.
Les techniques existent et ont fait leur preuve. Les eaux usées devenues propres ne seraient plus gaspillées et serviraient pour l’irrigation et la recharge des nappes phréatique (270 m3/heure) dans le contexte du changement climatique qui a commencé.

Le déficit financier chronique et abyssal de l’usine a montré que la filière de production d’alumine à partir de la bauxite par le procédé bayer (procédé amont), n’est plus rentable à cause de la concurrence d’usines modernes en Guinée bénéficiant du minerai et d’une main d’œuvre moins chère sur place.

Il convient donc de développer le procédé « aval », celui de la fabrication d’alumine de spécialité à partir de l’alumine brute, le seul rentable.

Ce choix permettrait d’arrêter aussi le dépôt à terre de Mange Garri, qui menace la santé des riverains.

Fait le 21 novembre 2020.

Professeur Henry Augier Michel Mazzoleni
Docteur d’Etat es-sciences Membre Commission de Suivi du Site
Ex-directeur du laboratoire de biologie
marine fondamentale et appliquée
à la faculté des sciences de Marseille-Luminy
Président d’UCL

%d blogueurs aiment cette page :