BOUES ROUGES : RIO TINTO ALCAN ACHÈVE SON DÉSENGAGEMENT ?

26 Juin

Suivant Traité de Fusion, document de 157 pages, déposé aux greffes du Tribunal de Commerce de Nanterre le 23/06/2020 Rio Tinto  France réalise ses arbitrages concernant son avenir en France :

Rio Tinto S.A.S. absorbe Aluminium Pechiney (Grenoble) la structure de recherche et développement qui emploi autour de 60 personnes à Gardanne, pôle indépendant d’Altéo mais qui a la maîtrise des brevets, licences, process industriel etc.

Dès le 02/08/2016 (à retrouver sur ce site)  3 usines ayant constitué la cession de 2012 ont été vendues à IMERYS, il s’agit de Beyrede, La Bathie et Teuschental, Gardanne restant seul.

Mon titre : Se recentrer sur Gardanne seule un « vaste bras d’honneur de profile ? »

Mes nombreuses contributions expliquant la situation depuis près de 4 ans n’ont pas permis aux autorités par manque de volonté d’analyser la situation en laissant les mains libres aux restructurations industrielles, l’objectif des actionnaires successifs la défense de leurs intérêts apparaît évident.

Après la clôture du 24/07/2020 de l’offre de reprise des administrateurs, il est plus qu’à craindre qu’au delà de quelques repreneurs fantaisistes la constatation probable « l’inexistence d’un repreneur crédible ».

Afin de faciliter le travail préfectoral qui n’était pas avisé du traité de fusion, dans un élan de générosité j’ai transmis le document pour analyse le 25/06/2020 avec les remerciements en retour. J’apprécie.

L’ensemble des intervenants judiciaires auprès du Tribunal de Commerce de Marseille sont avisés.

Le rapport SECAFFI de 2012 analysant les conditions de la reprise ( à lire sur le site ) pour le compte des syndicats concluait à ce que l’opération n’était pas viable. Nous y sommes.

Rio Tinto Alcan, des professionnels au regard de la réalisation d’opérations de ce type, des stratégies sophistiquées, international ont démontré la qualité de leur travail, la cohérence  sur 7 ans.

Nos interventions en ce sens en Commission de Suivi du Site Altéo bien évidemment sans jamais être entendu.

En face des autorités ……

A suivre.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :