ALTEO – – LE VERDICT DES EXPERTS SECAFI – NON VIABLE.

11 Juin

Rafraîchissons les mémoires. je vous laisse le soin de consulter votre Google favori :

La synthèse du diagnostic du cabinet d’experts SECAFI mandaté par l’intersyndical de l’usine a été publiée dans la revue municipale Energies Gardanne n° 378 page 15 en date du 27/06/2012. L’ensemble des parties prenantes étaient parfaitement informé :

  • Opération non viable.

Spécialistes reconnus en analyses financières, fusion acquisition etc. et procédure de redressement judiciaire  ce cabinet ne peut être taxé de soumission ou aux ordres.

Structure  gérée majoritairement par la CGT 55 %, CFE/CGC 30 % et CFDT 15 %.

L’apparence documentaire de la cession de 2012 est le résultat d’un montage intellectuel ou Rio Tinto Alcan prend l’ensemble des risques, garanties, exonère HIG le fonds d’investissements qui percevra pour ce portage près de 32 millions de $.

Les conditions et modalités contenues dans l’acte notarié du 31/07/2012, de la cession partielle d’actif de mai 2012 sont suffisamment explicite, transmis par nos soins aux autorités avec maintes commentaires et précisions.

La rémunération de RTA sera l’organisation de sa sortie au terme annoncé de 5 à 7 ans,  transfert propriété des brevets, licences, conserve le centre de recherche (R&D). Alteo n’a aucun patrimoine et pourtant tous savaient, ils sont coupables d’avoir laisser faire.

En se déclarant en redressement judiciaire, RTA se débarrasse de Gardanne ce qui est sa volonté d’origine et à moindre frais pour leurs finances directes en laissant à la charge de la collectivité, les coûts sociaux, ainsi que les frais de démantèlement et dépollution.

Pour les fidèles lecteur de ce blog ce n’est pas une surprise.

Qui aura le courage de rendre public le rapport Secafi ?

L’offre de recherche d’un repreneur  par les administrateurs en date du 29/05/2020 parution BODACC, un constat d’échec et pourtant c’était dit. A l’évidence Rio Tinto Alcan ne devrait pas accorder quelques facilités que l’on retrouve dans les actes de 2012.

L’opération de 2012 avec HIG n’a pu se réaliser, se dénouer qu’aux seuls conditions et engagements de Rio Tinto Alcan pour HIG aucun coût.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :