SOUTIEN AUX EQUIPES PRÉFECTORALES.

23 Mar

Notre courrier et mail du 23/03/2020.

A Préfecture des Bouches du Rhône — 66 bis rue St. Sébastien 13006 Marseille.

A l’attention de Monsieur le préfet P. Dartout.

Monsieur le Préfet,

La pandémie du Coronavirus s’impose à tous et confirme nos demandes pour engager une « rupture mentale » via un changement de modèle économique.

La mondialisation imposée aux peuples a trouvé ses limites, produire au pays un slogan qui a toujours un esprit d’indépendance et de liberté en France.

L’instant n’est pas à la polémique ni à la division mais à la construction d’un projet de territoire piloter par les autorités, la recherche d’investisseurs s’il en est encore temps après le constat d’un manque de rentabilité chronique de l’usine.

Avec le redressement judiciaire, investir dans une usine d’alumine moderne, ne plus importer du minerai de bauxite cela apparaît comme raisonnable pour envisager avec quelques chances de réussite la protection de 50 % des emplois.

Se concentrer sur des activités moins destructrices de l’environnement, préserver la santé humaine ce n’est pas insurmontable et cela fonctionne.

Je joins à la présente quelques lignes de remarques sur ces sujets d’actualités.

Nous remettrons un mémoire au Président du Tribunal de Commerce de Marseille fin Avril 2020 dans le cadre d’une information pluraliste pour la procédure.

Nous avons communiqué à M. l’Administrateur judiciaire, différentes notes au total 31 sur un ensemble de sujets précis et dans la plus grande transparence.

Décider d’une continuation d’activité de 6 mois ou d’une liquidation après avoir étudié nos informations ?  Le passif réel risque d’en être très majoré ?

Nous sommes à votre disposition pour toutes questions.

Recevez M. le Préfet mes respectueuses salutations.

Michel Mazzoleni. Représentant UCL.

 

 

Copie : M. l’Administrateur F. Avazeri 23/29 rue Haxo.         13001 – Marseille.

%d blogueurs aiment cette page :