ALTEO : PRÉFET DARTOUT SA LUCIDITÉ ?

24 Jan

L’article du journal La Provence du 21/01/2020 un grand moment d’objectivité. Il s’agit ni plus ni moins d’une mise en scène flatteuse pour le dossier Altéo qui permettra peut être une promotion ? Est ce que vous êtes satisfait de vos actions M. Dartout ?

L’illustration exemplaire de la gestion démocratique de l’action de la préfectorale aux ordres du pouvoir central. Le redressement judiciaire en cours, la suite logique d’une multinationale Pechiney de 30000 salariés qui auront été totalement effacé

Notre mail du 23/01/2020 auquel comme à son habitude il ne sera pas répondu tout comme nos questions en Commissions de Suivi du Site Altéo.

« Loin de nous de refaire l’histoire très lourde de l’usine de bauxite.

Votre partage entre défense de l’économie et protection de l’environnement :

1/Economie, malgré nos alertes depuis 2014 concernant les comptes sociaux, elles sont restées vaines, cela conduit au redressement judiciaire du 12/12/2019. Un bien beau succès à votre actif vous aviez toute possibilité d’influer auprès des actionnaires, votre position aux abonnés absents constitue pour les emplois un lourd passif.

2/ La station d’épuration qui devrait être opérationnelle mi-juin 2020, est le résultat de la mobilisation et dénonciations associatives depuis de longues années des réalités sur ce qui est rejeté en mer sinon rien n’aurait bougé:

              – Nous aurons à prélever le 09/06/2020 des échantillons aux fins d’analyses en sortie de la canalisation à Cassis.

Pouvez-vous nous confirmer votre accord en ce sens pour cette étude ?

Les services de l’Etat devrons être mobilisés, l’objectif  vérifier grandeur nature avec un débit de 270 m/3 si les normes issus des engagements pris par la France auprès de l’Europe sont respectés ?

3/Les normes imposées par l’Europe, vous n’ignorez pas qu’il s’agit de la suite de notre plainte contre l’Etat Français en date du 11/01/2017 qui est à l’origine de ces modifications. le mail dont vous avez copie est suffisamment clair concernant nos actions. l’Europe a imposé la encore suite à notre mobilisation.

Tout comme vous nous souhaitons des rejets ne présentant aucun inconvénients et impact sur la santé humaine.

A l’inverse les quantités au fonds le seront pour l’éternité impactant la vie et la flore marine sur 2500 km.

Dans l’attente de votre accord pour effectuer notre prélèvement CONJOINTEMENT avec vos services et moyens. »

Bien à vous.

Michel Mazzoleni.

 

%d blogueurs aiment cette page :