BOUES ROUGES – ALTEO HOLDING OU ALTEO USINE. NOS PRÉCISIONS.

26 Juil

DÉVELOPPEMENT EN ASIE.  LES RÉALITÉS POUR L’USINE OU LES ACTIONNAIRES ?

Les Autorités aux abonnés absents face aux techniques financières et ce n’est pas nouveau.

Le texte adressé aux différentes autorités, politiciens par l’Union Calanques Littoral et journalistes pour qu’enfin ils fassent leur métier « informé les lecteurs payants ».

La communication de l’entreprise relayée par la presse dont la position est de prendre pour argent comptant les déclarations de la direction de l’entreprise annonçait la création d’un réseau en Asie.

L’on peut comprendre qu’il est délicat de contrôler les dires mais les éléments et arguments fragmentaires pour tenter de donner de la cohérence aux propos de l’industriel laissaient à penser qu’il s’agissait de l’usine.

La confusion entretenue par l’utilisation à dessein du nom d’Altéo, pour les besoins des décideurs (industriel et autorités) ne nous avaient pas trompé, nous l’avons dénoncé à maintes reprises, le contenu de nos dossiers atteste de nos constats, ils ont été remis notamment :

  • L’enquête publique clôturé le 07/06/2019, il n’a pas été répondu.
  • Les différents courriers à M. le Préfet sans réponse à ce jour.

Nos sources : les opérations de certification des comptes sociaux 2018 publiées fin juin 2019 à la signature des Commissaires aux comptes et du Président.

Nous pouvons transmettre copie de ce document, enregistré aux greffes du Tribunal de Commerce d’Aix en Provence fin juin 2019.

La rubrique : « faits marquants » ci-après apporte la connaissance d’un développement autonome ce qui paraissait logique mais incompatible avec la propriété des brevets, process industriel qui n’appartiennent pas à l’usine.

Rio Tinto Alcan a conservé au registre INPI les titres lors de la vente de 2012.

Le rôle de l’usine est exclusivement celui d’un producteur brut d’alumine avec les tonnages de ce marché, avec les risques concernant une rupture de fournitures.

Pour les actionnaires, financiers avant tout, les avantages d’un réseau indépendant, des participations vendables et ce à tout moment.

La rubrique « Faits Marquants » rédigée par les Commissaires aux Comptes et signée du Président de la Holding Alteo ainsi que de l’usine est M. F Ramé, elle livre les précisions (page 11) sans aucune contestation possible.

« « Pour accompagner son développement à l’international, le groupe a décidé de :

Créer en 2018 une filiale (Alteo AluminaFine Kores Inc) détenue à 100 % en Corée du Sud pour se rapprocher de ses clients finaux ; le Groupe va investir dans les capacités de broyage dont la mise en service est prévue avant la fin du premier semestre 2019.

En Inde, le groupe a également ouvert fin 2018 une filiale de distribution (Altéo India Alumines Private Ltd) à Mumbay détenue à 100 % afin de renforcer sa présence commerciale et accompagner le développement de ses clients.

En Chine, le groupe s’est associé au groupe chinois Ginet (Suzhou Ginet New Materials Technologies Co Ltd). Dans un marché en pleine croissance, la co-entreprise Altéo-Ginet (Suzhou) Lithium Battery Matérial Technology aura pour objectif de positionner la nouvelle gamme de produits ultra-fins développée par les équipes de R&D de Gardanne.

Le groupe apportera son expertise dans les alumines super-fines déjà utilisées dans les revêtements de surface pour les séparateurs de batterie lithium-Ion.

Son partenaire Ginet fournira les capacités industrielles nécessaire aux broyages des Alumines d’Altéo Gardanne afin de répondre à la demande croissante du marché des batteries lithium-ion.

Le Groupe détiendra 49 % dans la co-entreprise et la majorité au board. La co-entreprise devrait être immatriculée courant 2019. »

Nos hypothèses largement développées y compris lors des Commissions de Suivi du Site n’ont suscitées que « sourire ironique » alors que les réalités pointaient.

Elles se révèlent cohérentes et dans le droit de fil de ce qui a été réalisé en partenariat avec des groupes puissants dont la caractéristique est de s’accaparer les technologies, brevets, process industriel, l’avenir est très délicat.

En l’état de sa structure financière, Altéo Gardanne ne peut réaliser des participations directes, incapacité juridiques, financières à investir :

  • Faute de finances sans faire appel à une augmentation de capital.
  • Sont exclus, la propriété des licences, brevets, technologies ce qui ne permet pas d’exporter un savoir-faire et un process industriel.
    • Rio Tinto Alcan ne peut être que le seul bénéficiaire du marché.
  • Gardanne un simple fournisseur d’alumine ce qui peut s’arrêter.

Nos remarques déposées lors de l’enquête publique clôturée le 07/06/2019 à laquelle il n’a été apporté aucune réponse.

Nous avons alerté M. le Préfet Dartout et Mme. Bonmati Présidente de la Cour Administrative d’Appel de Marseille.

Un ensemble de nos questions qui attendent des réponses est en attente sans aucune illusion de réponses.

  • Démantèlement et dépollution des sites industriels, aucune provision dans les comptes sociaux. Estimation A. Montebourg 2014 soit 200 millions €.
    • Notre demande d’expertise pour mise à jour de l’estimation.
      • Aucune réponse à nos questions maintes fois répétées.

Le rapport de Rio Tinto Alcan lors du dépôt des comptes sociaux de 2018 explicite la situation, la réglementation des différents propriétaires successifs et malgré la sonnette d’alarme rien ne bouge.

Le dernier industriel a l’obligation de provisionner dans ses comptes avec les transferts par RTA, Alcan et Pechiney. Rien de cela n’est matérialisé.

Nous saurons être patients au regard des résultats comptables d’Altéo usine qui ne brillent pas, une usine vétuste mais le non-respect des règles de l’environnement et de la santé humaine notamment à la décharge de Mangegarri.

Les conclusions de l’enquête publique achevée le 07/06/2019 démontre une fois de plus le manque de respect aux remarques diverses des citoyens.

Volontairement ne pas répondre, occultant nos questions, pour les quelques réponses un travail de piètre qualité d’une Commission aux ordres qui n’a pas cherché à comprendre et approfondir nos sujets.

Les participants posent quelques questions et demandent des explications.

Nous avions demandé à M. le préfet de constituer des groupes de travail sur ces sujets complexes et volumineux.

Pour cela le règlement intérieur devait être aménagé, notre demande au préfet et au député est restée sans réponse depuis fin juin 2019.

Les chiffres comptables Altéo Holding certification de 2018 :

Chiffre d’affaires 1 291 392 stable.      Perte 237 905.

Cumul pertes depuis 2012 soit 12 472 759.    Capital social 44 618 905.

Effectif 1.

Nous ne sommes pas dupe M. le Préfet et vous ? Il apparaît clairement une option de délocalisation applicable à tout moment, capitalistique, transfert de technologie, l’usine de Gardanne ne servant qu’à obtenir des aides publiques.

Nous sommes à disposition des Autorités pour ausculter la situation lors de réunion de travail réclamées à maintes reprises. La situation l’exige.

 

Michel Mazzoleni Représentant Union Calanque Littoral Commission de Suivi.

Simiane Collongue le 25/07/2019.

%d blogueurs aiment cette page :