Le dernier ouvrage d’Henry Augier. Disponible en librairie en Mars 2019.

6 Mar

Trop nombreux. Trop pollueurs. Trop consommateurs… Où allons-nous ?

La dégradation des conditions de vie sur terre et l’épuisement des ressources ont atteint un tel degré de gravité pour l’avenir de l’homme qu’il faut, sans tarder, envisager une solution plus efficace que celle de doper l’économie à outrance.

Il est indispensable de trouver des substituts aux ressources, de forcer l’application du développement durable ou de décroître.

Cette démarche n’est pas facile; elle passe par la régulation des naissances, la mise au service d’intérêts communs de notre technologie, l’assainissement de nos finances et la condamnation de leurs dérives, ainsi que le bouleversement de nos méthodes de gouvernance.

Certes, cette voie est dérangeante, voire révolutionnaire; elle se heurte à de nombreux tabous, à des croyances, notamment religieuses, à des puissances industrielles, financières et politiques, à des habitudes, au monde capitaliste basé uniquement sur les profits, et peut être même à la nature de l’homme.

Mais elle est pourtant la seule voie possible pour éviter l’effondrement de notre civilisation. Voilà la responsabilité de chacun, dans nos vies personnelles comme dans nos responsabilités sociales.

L’AUTEUR : Docteur d’Etat, maître de conférence honoraire, professeur honoraire à l’Ecole Nationale des travaux publics de l’Etat.

Il était à la tête d’un laboratoire spécialisé dans l’étude des nuisances et expert consultant international sur les problèmes de pollution et de protection de la nature.

Auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique consacrés aux dangers majeurs qui nous menacent.

Président de l’Union Calanques Littoral, Henry Augier a toujours été à la pointe des combats pour la sauvegarde des calanques qui ont conduit à la création du parc national.

Éditeur : Libre et Solidaire 19 rue Ballu 75 009 Paris. Prix 23,00 € et 372 pages.

PS. le professeur m’a fait l’honneur d’insérer 20 pages sur la finance dans le dossier Boues rouges conséquences de l’usine de Gardanne.

La qualité de l’ouvrage me permet de recommander une lecture sans modération. Michel Mazzoleni représentant UCL Commission de Suivi du Site Altéo.

%d blogueurs aiment cette page :