BOUES ROUGES : COUP DE GUEULE – DE NOTRE APNÉISTE DE RENOMME MONDIALE CONTRE LES USURPATEURS.

24 Juil

NOS IMAGES DISPONIBLES POUR TOUS SONT LE FRUIT DE SON TRAVAIL.

Par Michel de Nox Diving, je vais essayer de garder ma rage au placard pour essayer de faire un post constructif et encore on conserve quelques précisions sur les demandes d’images que l’on nous a demandé pour ne pas apparaître.

Contre Sea Sheperd qui s’approprie notre combat … Les réseaux sociaux explosent pour nous soutenir face à l’arbitraire qui tente de s’approprier les événements et constats pour lesquelles ils ne sont pour rien tout comme les autorités qui n’apprécient pas les révélateurs.

Depuis deux ans je me bats au côté de Aldo FRANCO, Michel MAZZOLENI et l’Union Calanques Littoral. Je ne compte plus le nombre d’heures de plongées, de déplacement, le nombre de photos prises dans la rivière sous-marine de Port Miou à Cassis.
Un parcours sous-marin jamais fait en apnée et pour cause un endroit très dangereux.

Des apnées à plus de 30M de fond pour filmer des canalisations qui se révèlent plus en état de ruine, de réparations, de fuites un métal ou la corrosion est à l’œuvre depuis 53 ans, des heures de montage vidéo de drone pour dénoncer l’impact écologique de l’activité d’ALTEO.

Je me suis attiré les foudres de guerre de nombreuses personnes. J’ai toujours financé ces actions avec Aldo Franco sans jamais rien demander à personne.
Monsieur MAZZOLENI qui s’occupe de toute la partie administrative et qui fait en sorte que toutes mes photos et vidéos arrivent sur le bureau du ministre de l’environnement et du préfet ainsi que les membres de la Commission de Suivi mer du site Altéo.

Nous sommes quasiment engagés à 100% seuls dans cette action.
Nous avons obtenu un nouveau jugement qui dit : » Le tribunal administratif de Marseille réforme l’arrêté du préfet des Bouches-du-Rhône du 28 Décembre 2015 pour ramener la durée de la dérogation accordée en ce qui concerne les VLE de l’arsenic, de l’aluminium, du fer, du pH, de la DBO5 et de la DCO au 31 décembre 2019 au lieu de 2021.

Une belle victoire pour un combat acharné depuis 2 ans mais malheureusement cela ne règle pas l’avenir économique désastreux de l’usine et de sa continuité. Une situation à suivre.

Mais voilà quelle ne fut pas ma surprise.
Un communiqué de Sea Shepherd se félicitant de son combat contre le rejet des boues rouges …
Mais qu’ont-ils fait à part vendre des t-shirt ou fait des visites payantes de leur bateau ?
Rien du tout !

Cette organisation surfe sur le travail et l’engagement des autres !
Honte à vous de vous octroyer un tel combat alors que vous n’avez pas bougé le petit doigt !

Je suis écœuré par cette mentalité d’arriviste ! Cette Organisation n’est là que pour récolter des fonds et flatter leur ego… obtenir des subventions comme ses confrères que l’on rencontre dans le dossier des boues rouges. Après allez parler d’indépendance…

Ce n’est pas avec des actions comme cela que vous allez sauver la planète. Bon je coupe je suis bien trop énervé pour continuer à garder mon calme …

Nox Diving.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :