BOUES ROUGES: CONVOCATION COMMISSION SUIVI- NOS QUESTIONS.

18 Juil

Autorités, Parc National des Calanques, refus de regarder ce qui se passe réellement près des côtes de Cassis.
Notre Plongée du 16/07/2018 les images. Extrait d’un reportage complet adressé à ceux qui gouvernent la confirmation de nos dires lors de la Commission de Suivi Précédente lors de laquelle il y eu quelques moqueurs.
Ils voulaient des preuves, avec nos faibles moyens,notre constat Par Aldo Franco et son compère apnéiste Michel Nox de Nox Diving. Et maintenant ?

BOUES ROUGES : CANALISATION NOTRE CONSTAT DU 16/07/2018.
LA CONFIRMATION DE NOS DIRES EN COMMISSION DE SUIVI.

Rapport du Mardi 16 Juillet 2018.

Intervention, de 08h00 à 09h00, faite par Michel Nox – Plongeur apnéiste, familier avec les conduites sur ce site.

Lieu : « Crossing » (croisement) de deux conduites immergées localisées à environ 100m de la sortie de la Calanque de Port Miou à proximité immédiate des « Trémis » (en cours de restauration).

Ce trop connu croisement de deux conduites sous-marines repéré depuis l’installation des conduites il y a environ un demi-siècle.

Signalé à maintes reprises par nos soins comme étant une anomalie majeure car ces conduites non stabilisée subissent tous les inconvénients des intempéries qui se répercutent sur le fond marin, occasionnant des mouvements intempestifs latéraux et créant des frottements important et visibles mettant à nu des parties importantes (environ: 02.00m) laissant apparaître une brillance du métal, que ce soit sur « la génératrice supérieure de la conduite du dessous ou la génératrice inférieure de la conduite du dessus ».

La conduite supérieure étant celle en activité, en provenance de Gardanne dont le débit tristement connu de 270m3/h dont 130 m3 d’eau douce chargée en matières chimiques de toutes sortes et autres résidus dont Altéo détient la formule secrète.

Cette conduite est chaude au « toucher », comme nous l’avions déclaré à la Direction Altéo lors de réunions récentes à la Préfecture. Cette conduite se trouve en positionnement de chevauchement.

La conduite inférieure étant considérée comme épave abandonnée suite à erreur magistrale de pose il y a 50 années, jamais reprise afin d’enlèvement et dont Péchiney/Altéo se décident brusquement à rectifier le problème grave d’usure complémentaire subie par lamination et par conséquent usure mécanique de tous moments durant cette longue période.
Question : « pourquoi cette décision subite » au moment ou cette usine vétuste ainsi que ses installations arrivent en fin de vie ?!…

Constat suite à la plongée sur ce croisement :

Travaux sous-marins effectués en catimini dans la semaine du 11/06 au 17/06/2018…après enquête à la Capitainerie du Port de Cassis « ils ne sont pas informés » par qui que ce soit, y compris la Direction du Parc des Calanques.

Les travaux ont consisté au découpage et l’enlèvement de la partie inférieure du croisement. La coupe a été effectuée par « Oxy-arc » en deux endroits, de part et d’autre de la conduite en service.
Description d’une coupe : « Verticale jusqu’à un demi diamètre, puis horizontale et découpe circonférentielle intégrale ».

La partie éliminée a été extraite par dessous de la conduite en service qui a été calée par des sacs en sable toujours visibles actuellement.
Le mégot résiduel éliminé ne repose pas sur le fond et a dû certainement être remonté en surface.
La conduite en service a été enrobée de scotch du type pétrolier « DENSO » afin de traiter en protection toute la zone ayant frotté sur la conduite. Il en est de même pour l’élément récupéré par Altéo disponible en surface.

Aucune mesure d’épaisseur du métal ne nous nous est pas parvenus à ce jour.

De même, il est à noter qu’aucune mesure d’épaisseur sur la totalité de la conduite en service n’a jamais été signifié et parvenue…

En l’absence de ces informations se pose la question de l’intégrité du métal, des effets de la corrosion, le passage d’un PIG instrumenté est impératif, quitte à installer des gares d’acheminement du matériel et ce sur l’intégralité de l’installation qui doit être visionné de l’intérieur.

L’extérieur est réalisé tous les 5 ans, une agréable « promenade sous- marine » sans aucun intérêt majeur pour le métal.

En effet, le constat potentiel est masqué par la flore installée sur la canalisation.

Les services de l’Etat en l’absence de ce contrôle intérieur auquel s’ajoute le respect des principes de prévention, de précaution de plus la canalisation est située dans une zone sismique et d’effondrement massif de falaises (Revestel, Cap Canaille suivant rapport BRGM).

Ces éléments imposent une décision forte de vérification de la canalisation.

Fait à Cassis, le 17 Juillet 2018

Aldo FRANCO, 79 ans.

Mes références, Scaphandrier classe III (Mer du Nord) tout premiers Diplômes d’Etat. Scaphandrier Lourd, diplôme des Ets Siebe & Gorman à Chessington – Angleterre.

Ingénieur Offshore spécialisé dans la soudure hyperbare profonde et la mise en place de conduites sous-marines tous diamètres et profondes pour utilisation Pétrolière & Gazière. Chef de grands projets Offshore spécialiste des levages lourds pour installation des plateformes de production Pétrolières & Gazières.
Responsable du pompage de l’Erika en Bretagne. Chef de projet dans le golfe de Thaïlande pour l’installation de 3 Champs Gaziers, « Bangkot 1 » – « Bangkot South » – et « Arthit »…livraison des installation clé en main paré à produire…

Cessation de mes activités professionnelles à l’Age de 73 ans.

Nous attendons la réponse des autorités pour un ordre du jour exclusif :
1/ L’entreprise Altéo est elle responsable de la réparation, de provisions dans ses comptes consécutifs aux dégâts environnementaux ?

2/ Les documents contractuels, Acte notarié du 31/07/2012 et traité Partiel d’actif du 29/05/2012 exclu toutes responsabilités d’Altéo, clairement et simplement exposé lors de la cession de 2012. Qu’elle lecture ont les autorités?

3/ La confirmation de ce que je n’ai jamais cessé d’affirmer viendra à la réception des comptes sociaux de 2017 et de leur certification par les Commissaires aux comptes pour Aluminium Pechiney (Voreppe) le vendeur de 2012.

Ces derniers précisent ce que nous ignorons totalement aux Commissions de suivi.

REMÉDIATION, une étude de pré faisabilité mise en oeuvre début 2018, cela consiste succinctement en quoi :
A/ Evaluer, chiffrer la nature des dépollutions, de démantèlement à qu’elles termes ?
Qui devra provisionner ces montants et dans qu’elles comptes sociaux ? Aluminium Pechiney théoriquement. Dans ces conditions se pose la question du remboursement des aides publiques obtenues par Altéo?

Compte des situations économiques désastreuses des entreprises liées, le pire est à craindre.
Citoyens à vos bourses, hypothèse à qu’elle horizon ? Après la mise au point des processus industriel en cours ?
Matérialiser et valoriser la propriété des brevets la seule valeur financière pour les actionnaires,le savoir faire des salariés faute de ne pas reconvertir l’usine vers un site adapté aux technologies nouvelles, il est à craindre que cela soit Pôle Emploi.

canalisation cassis juillet 2018 deux.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :