BOUES ROUGES : N. HULOT S’ACTIVE – SUITE A NOS SAISINES ?

26 Jan

Par courrier du 24/01/2018 à mon attention après mon mail du 22/01/2018 accompagné d’un reportage complet et du diagnostic concernant ce morceau de métal de moins de 30 ans, un tuyau abandonné au fonds, sa réponse :
– Signalement de notre intervention auprès du Directeur général de la prévention des risques.
– Soyez assuré que votre correspondance fera l’objet de tout l’intérêt qu’elle mérite.

Un contact a eu lieu avec les services préfectoraux afin de remettre cette pièce contre décharge. Ce transfert aura lieu le 31/01/2018.

Aucune illusion, mais l’amorce de vérifications, notre attente. D’autant plus que par courrier à mon attention du 03/08/2017, M. le Préfet Bouillon ne fermait pas la porte à une tierce expertise de cette canalisation

Nous avions demandé dès le 12/10/2017 de récupérer un morceau de tuyau d’origine (1966) auprès du sous-traitant Hydrokarst habilité aux réparations. Aucune réponse y compris de Mme le maire de Cassis pour les photos d’un tronçon beaucoup plus lourd qui avait laissé des traces au sol sur le parking.

La canalisation, un ouvrage qui menace ruine a fait l’objet de nos saisines auprès du Ministre, du Préfet via la Commission de Suivi mer du 17/11/2017, demande d’expertise par UCL et La Loupe de Simiane Collongue après le constat de notre spécialiste Aldo Franco habitant de Cassis, ces lieux son terrain d’aventures qu’il en soit ici remercié.
A suivre.

Henry Augier Président Union des calanques Littoral (UCL)
Michel Mazzoleni, coordinateur, La Loupe de Simiane Collongue.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :