BOUES ROUGES : COMMISSION MER DU 17/11/2017 – COMPTE RENDU DU PRÉFET.

20 Jan

Le vendredi 19/01/2018, le compte rendu nous a été communiqué.

Extraits de nos interventions du Professeur de biologie marine Henry Augier pour la science  Président d’UCL et de Michel Mazzoleni  auteur du blog La Loupe de Simiane Collongue directeur financier à la retraite pour la partie économique de l’usine.

L’intégralité du document est disponible sur demande. Pour la première fois nos revendications ne sont pas ignorées, une action sans tarder est incontournable.

Nous demandons la mise en oeuvre effective d’une expertise de la canalisation sur l’ensemble de son tracé notamment 7,7 km en mer ou l’ouvrage menace ruine, des fuites ont été constatées, rapportées aux autorités, images et documents précis déposés.

Nous soutenons l’initiative de cette tierce expertise que l’autorité préfectorale envisage conformément au courrier du 03/08/2017 de M. le préfet Bouillon à mon attention et confirmé lors de la Commission de Suivi mer du 17/11/2017.

Agir un impératif avant une catastrophe ?

Bref rappel, rien ne peut se faire à Gardanne hors Rio Tinto, depuis 2007, la cession partiel d’actif de 2012 ce qui a permis de découvrir le nom Altéo.

Il est vraisemblable que les décisions se prennent à Montréal chez Rio Tinto:

1/ Contrat d’approvisionnements exclusif à long terme de minerai de bauxite, extraction locale  par CBG 49 % état Guinéen et 51 % les 3 actionnaires elle est filiale, Halco Mining of Delaware l’actionnariat Rio Tinto 45 % et Alcoa 45 %, Dadco 10 %.

A l’époque glorieuse Pechiney avait 10 % en 1963 après maintes transactions tout a été redistribué, plus rien à ce jour.

1/ Conditions et modalités font l’objet d’une question au Gouvernement déposé en janvier 2016 par le député Premat à M. Macron ministre de l’économie qui n’a pas répondu laissant à son successeur Michel Sapin le soin d’y remédier en mars 2017 avec en une ligne « secret fiscal ». Ainsi va la République

2/ Propriétaire des brevets voir une location comme la licence du procédé Bayer.

3/Propriétaire de la canalisation et de son état, expertise par PIG pour le moins.

4/ L’opération de cession de 2012, a offert à Altéo 32 millions de dollars payable en 4 ans, sous le vocable « créance dite de Gardanne » afin de faciliter la transaction ? Sauf que la dernière échéance était fin 2016. Altéo n’a plus de subvention de son vendeur.

5/ La nomination du Garant du débat public a permis sa saisine sur l’ensemble des sujets.

6/ Les comptes sociaux d’Altéo enregistrent des pertes à fin 2016 de près de 50 millions d’euros, les pertes estimés pour 2017 15 millions d’euros, l’impact de la créance RTG ?

Dans ces conditions l’entreprise sauf à être recapitaliser n’a pas les moyens de faire face à une dépollution, démantèlement des éléments non provisionnés dans ses comptes.

D’après le traité d’apports, l’acte notarié du 31/07/2012, les différentes certification des comptes sociaux, Altéo n’aurait pas de responsabilité environnemental. Qui ?

Lorsque que l’on sait que 3 usines ont été vendues sur les 4 à l’origine ce qui a permis de retirer 50 % de la mise de fonds initiale et que l’usine d’électrolyse de Dunkerque a été vendu au 01/01/2018. Rio Tinto en France n’existe plus.

Un dossier complexe, volumineux Pechiney et successeurs qui mérite une attention très particulière des autorités qui se gardent bien de mettre en oeuvre des vérifications , investigations lorsque l’on aborde la face cachée de la finance, ses circuits, ses objectifs.

Des bruits circulent sur la vente de Gardanne par HIG, exposé fait lors de la Commission de Suivi en présence de son auteur, ce qui n’a pas été repris au compte rendu. Pourquoi ?

Nous soutenons l’initiative d’une tierce expertise dès lors qu’elle sera effective du Préfet et nous sommes à sa disposition avec nos spécialistes citoyens.

Nos associations fédérées dans l’Union des Calanques Littoral (UCL) sont au nombre de 42 nous adresserons à M. le préfet notre motion de soutien avec comme partenaire et coordinateur La Loupe de Simiane Collongue et ses 23 000 lecteurs depuis fin 2015.

N’oublions pas que Marseille est désigné ville hôte pour les jeux Olympiques de 2024 pour les sports nautiques.

Les rejets en mer aux effets cumulatifs, boues rouges, stations d’épuration de La Ciotat, Cassis, Cortiou Marseille, le fleuve Huveaune, les anciennes industries de Marseille sud, le port maritime avec ses bateaux qui recrache du fuel lourd, la galerie de la mer, le pourtour de Berre, l’industrialisation de Fos cela existe.

Loin de la carte postale idyllique, du soleil, la région sera auscultée et la vaste poubelle que constitue la méditerranée, du golfe de Fos à celui de Toulon une vitrine mondialement connue  de la France pour laquelle il faut réagir rapidement, fermement.

Michel Mazzoleni.

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :