BOUES ROUGES : LA CANALISATION SON ETAT PRÉVISIBLE. CORROSION et REJETS.

1 Déc

Une pêche miraculeuse, rivière souterraine à Port Miou. Un tronçon de la canalisation récupérée début octobre 2017 et il reste 7,7 km à investiguer.

Des photos ont été prises par la capitainerie placé sous la responsabilité de Mme Millon a qui nous avons demandé des copies par mail. Aucune réponse.

En effet, des traces rouges ont été laissées sur le parking, celle d’un objet traîné et lourd..

Expertise en cours du métal intérieur/extérieur  avec  demande identique déposée auprès du Préfet avec les photos et vidéo de notre plongée.

J’attends  le communiqué de la Commission de Suivi du 17/11/2017 pour m’exprimer complètement sur mon intervention et pour la suite qui pourra être donnée.

Attente d’une réponse du Président de la République, mon courrier détaillé du 29/11/2017 après la relaxe obtenue pour notre plongeur, la mairie de Cassis déboutée.

Un jugement motivé que conteste Mme. Millon que son aveuglement à lancer l’assignation contre Antenne 2 et notre ami plongeur n’avait pas anticipé.

La Commission de Suivi mer du 17/11/2017, ce qui a été abordé dans ce chapitre :

83 métaux lourds, perturbateurs endocriniens, PCB, stations d’épuration ce qui mériterait d’approfondir les réalités, Huveaune, Callelongue.

Un rejet depuis le 01/01/2016 à la densité plus faible que l’eau de mer qui aura tendance à remonter en surface. Commission de Suivi mer du 17/11/2017.

Restons lucides et bonne baignade, la santé humaine sans risques, une garantie ?

Au final, 3,2 millions € et 100 000 €. Comprend qui voudra la logique de notre maire.

Mettre fin aux rejets devrait être la priorité du premier magistrat, le vrai combat.

A suivre.

troncon port miou

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :