BOUES ROUGES : ALTEO PUBLICATION DES COMPTES 2016.

7 Sep

 La certification des comptes sociaux, une obligation légale qui se doit de préserver l’éthique, la transparence, formuler une opinion objective publique.

Une mission de confiance, le manque de sincérité peut engager la responsabilité du certificateur. Le 31/07/2017 auprès du greffe du Tribunal de Commerce d’Aix en Provence la formalité a été accomplie.

Par précaution le 19/10/2016, nous avions attiré l’attention des Commissaires aux Comptes sur qu’elles que sujets qui demandaient des éclaircissements :

  • Les questions longuement débattues sur ce blog notamment :
    • Conditions et modalités d’achats du minerai en Guinée.
    • La facturation export, provision pour démantèlement des sites.

Le rapport n’aborde pas ces demandes, nous en prenons acte pour la suite.

Ce que nous avons retenue après lecture des documents déposés aux greffes :

  • Pertes      14 593 038,87
  • Cumul des pertes 2013/2014/2015/2016 gestion HIG 56 195 958,67

 

  • Chiffre d’affaires 206 888 323.00
    • Dont export 163 640 375.00 soit 79 %
      • Stabilité par rapport à 2015.
    • Dont entreprises liées, Arc et Alufin 58 890 904 pour estimation 300 000 t. d’alumine. Au 01/01/2017 propriété d’IMERYS.
  • Effectif 443 (ouvriers 158- maitrise 209 – Ingénieurs 76)

Les remarques et faits marquants déclarés par les certificateurs ferons l’objet des questions déposées pour le prochain Comité de Suivi par l’Union des Calanques Littoral UCL aura l’opportunité de demander aux autorités des éclaircissements publiques.

Des réalités qui ne s’inventent pas et ce n’est qu’une toute partie de l’iceberg. Le niveau des pertes devrait poser questions à tous les intervenants et ce malgré les faveurs obtenues, redevance sur l’eau (11 millions an) la fin de la créance Rio Tinto 8 Millions USD qui ne rentrera plus dans les caisses, la dernière échéance étant 2016. Etc…

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :