BOUES ROUGES : ALTEO ARC LA BATHIE – L’HEURE DE VÉRITÉ – CGT DÉNONCE LES PRATIQUES.

9 Déc

Le syndicat CGT  sur son site Facebook  éclaire et confirme les pratiques de la finance de l’ombre ayant comme visage HIG Européan Partners Paris représenté par son Président M. Olivier Boyadjan.

En difficulté avec ses associés dans l’opération révélée par Mediapart « Le Banquet des Fauves du 24/11/2016 »  où deux dirigeants de Véolia ont été remerciés. Le montage d’une société domiciliée au Luxembourg s’apprêtait à revendre à Véolia elle-même (c’est un comble) une organisation de recouvrement de ses factures d’eau pour la coquette somme de 200 millions d’euros.

N’hésitant pas à entraîner l’épouse dans un acte de cupidité. Pensez-vous espérer des sentiments ? L’emploi, la reconversion du site de Gardanne, ne sont pas les préoccupations de ce type de « prédateurs financiers ». Tout au contraire ils prospèrent à l’abri de l’Etat et de ses serviteurs zélés.

On touche le fonds, à quand un sursaut de moralité et de salubrité.

La cession partielle d’actif de juin 2012 entre Rio Tinto Alcan et HIG Capital France Fonds Communes de Placements à Risques (FCPR) a été orchestrée par cette entité de Paris filiale de Miami. La durée de l’investissement initiale prévue est de 4 à 5 ans.

La vente à Imerys  de 3 usines sur les 4  est actée par la Communauté Européenne.

Gardanne, seule son échéance programmée probablement par le représentant des investisseurs.

La page Facebook du syndicat CGT :

https://www.facebook.com/1014946865281462/photos/a.1014969311945884.1073741828.1014946865281462/1023767517732730/?type=3&theater

A lire sans modération par les services de l’Etat et tous les Gardannais quant au mode opératoire.

Résumé succinct et factuel de ces pages syndicales :

Le mardi 30/11/2016 une délégation d’Altéo Arc a obtenu un rendez-vous à Bruxelles avec le directeur en charge des fusions à la Commission Européenne, réponse :

  • Nous n’avons aucune possibilité de stopper cette vente.
  • Altéo Arc sera vendu à Imerys, qui aura l’obligation de vendre l’usine de La Bathie sous 6 mois.
  • La Commission s’assurera de garantir aux ouvriers une vente pérenne.
  • Matérialiser les incertitudes pour un vrai projet industriel de la part d’un repreneur potentiel.

Le député Hervé Gaymard a interpellé le Ministre de l’industrie M. Mandon sur ce sujet lors des questions au gouvernement du mardi 29/11/2016.

Lors du Comité d’établissement extraordinaire du 15/11/2016, une direction atteinte de sévère trouble de mémoire.

Mener une étude pour un investissement de 15 millions d’euros jamais réalisé y compris après 15 mois et qui reste encore à finaliser et à chiffrer. Un bel exemple de réactivité et d’efficacité.

Dans l’édition n° 1 du 16/11/2016 vous y remarquerez les relations sociales dégradées, la production en augmentation sans moyens en personnel et encore mois la réalisation des investissements.

A l’initiative d’un ancien salarié ses précisions :

  • Aout 2016. Exclusivité par HIG de la vente à Imerys, principal concurrent Européen.
  • Le service commercial est exclu du périmètre de la vente, les principaux artisans du développement de La Bathie sont purement et simplement licenciés.
  • Cette exclusivité empêche et condamne toutes solutions ou alternatives.
  • La C.E. interdit cette fusion qui serait en position de monopole pour le corindon blanc. Elle donne 6 mois à Imerys pour revendre, durant ce laps de temps l’acheteur ne devra pas intervenir dans la gestion de l’usine.

Vous pouvez utilement lire entièrement cette contribution qui illustre et permet de comprendre ce qui va se passer pour 150 emplois directs en Savoie.

Que nos amis Gardannais ne soient pas surpris le tour de table est probablement en cours.

L’Etat  va-t-il se saisir de l’ensemble des questions de la filière aluminium en France ?

 En puisant aux meilleures sources quelques tuyaux pour les services de l’Etat sans oublier au passage de placer vos économies dans des zones de la planète accueillante. Pour la France :

  • L’évasion fiscale, l’estimation fourchette basse 60 milliards d’euros annuels soit 136,24 par mois pour chacun.
  • Fraude sociale, 6,81 euros par mois pour chacun.
  • Le montant caché par les particuliers dans les paradis fiscaux dépasse 200 milliards d’euros.
  • L’optimisation des marges issue de la mondialisation des méthodes, des législations fiscales et le laxisme des états face aux cohortes d’avocats spécialistes dépassent toutes estimations raisonnables pour être colossale de plus en plus vaste et astucieuse.

Vous pouvez consulter : http://osonscauser.com/levasion-fiscale-coute-a-chacun-136-24-e-mois-chronique-mediapart-3/

  • Blog « osons causer, blabla d’intérêt général ». Les sources :

Rapports, de la Cour des Comptes – Tian et ses chiffres chocs – Footbal Leaks Mediapart.

Une prise de conscience pour une remise en ordre généralisée s’impose, vaste programme, malheureusement les pratiques politiciennes sont inertes face aux pollutions multiples.

              

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :