BOUES ROUGES : LA PROVENCE LE MEDIA QUI AUSCULTE ALTEO ?

16 Sep

La une de l’édition du 15/09/2016 : « Notre enquête sur la filière de la bauxite. – Altéo les dessous d’un dossier explosif. – Que représentent les enjeux économiques, financiers et politiques qui affleurent derrière les rejets polluants en mer Méditerranée ? Qui contrôle Altéo ? Quel est le circuit de ce minerai. ».

En page 2, « Le dossier fait voir rouge. – Les dessous d’une affaire d’Etat ?

En page 3, « Parole à Altéo un marché stratégique et en croissance.

L’ensemble de nos politiques, nationaux, départementaux, municipaux, ainsi que le préfet, ont reçus Mails, courriers accompagnés des dossiers «  les eaux troubles des profondeurs « sans que cela déclenche de réactions et ce depuis plusieurs mois. Ils n’ont rien voulu voir, comprendre pour agir.

En accordant une dérogation de 6 ans, ils ne pouvaient pas dire qu’il ne savait pas jusqu’à ne pas répondre aux questions  lors de l’enquête publique.

Le journaliste François Tonneau amorce son enquête à partir de notre entretien de près de 2 heures, documents factuels à l’appui. Qu’il en soit remercié pour être le premier à interpréter la face cachée des déchets.

Précisions, le député Christophe Prémat qui m’honore de son amitié et moi-même travaillons pour le seul intérêt général et personne d’autre.

Un bulletin de vote ne s’achète pas avec des promesses dont on sait pertinemment qu’il ne sera pas possible de tenir à terme, de la «  monnaie de singes » tromper les citoyens, un retour de bâtons prévisible.

La face cachée de Pechiney et successeurs, 50 ans de mensonges affirmés, quand M. Valls passe par perte et profits 30 millions de tonnes de déchets solides qui tapissent le fonds de la baie de Cassis en feignant d’ignorer les conséquences environnementales, sur la flore, la faune et donc l’humain.

Les rejets en mer nouveaux chargés de métaux lourds sous forme liquides respecterons sur le papier et peut être les normes avec l’aide de scientifiques aux ordres pour justifier la décision de M. Valls ce que conteste le professeur de biologie et d’écologie  marine Henri Augier, Président de l’Union des Calanques.

Au 01/01/2016, 200 000 tonnes an de déchets solides rejoindrons la décharge à terre de Bouc Bel Air qui arrive à saturation, la réalité avec son lot de pollutions et de poussières rejetées dans l’atmosphère.

En 50 ans rien n’a vraiment changé malgré quelques améliorations on a séparé le traitement des résidus solides à terre et liquides en mer.

Rappel et précisions 

  • La filière mondiale de l’aluminium est entre les mains de deux trusts Rockefeller et Rothschild pour 70 %, mines, usines etc.
    • Lors de la cession de Juin 2012, HIG annonçait être présent pour 4 ans. Nous y sommes et tous le savent.
    • La vente des 3 usines en cours, Gardanne restera seule.
    • Pensez-vous un seul instant que la structure Altéo soit indépendante et n’obéisse pas aux ordres ?
    • Les décisions se prennent elles ailleurs qu’à Gardanne ? OUI.
    • Rio Tinto Alcan s’est engagé à payer 24 692 179 € sur 4 ans à l’officine de Miami HIG propriétaire d’Altéo et associé unique la dernière annuité est en 2016. Après le « clap » de fin ?

Pour plus de détail, lire attentivement les contributions du blog.

La production et le modèle économique :

Le choix insensé de la canalisation en 1963/1966 pour consacrer l’importation de minerai de bauxite et ses nuisances en boues rouges.

D’autant plus que Pechiney venait de construire à Fria en Guinée son usine afin d’exporter de l’alumine vers ses usines de France dont Gardanne.

  • Importation de minerai de bauxite 1 million de tonnes.
  • Extraction d’alumine soit 500 000 tonnes environ.
    • La différence les déchets industriels objets des rejets.
  • Ce qui permet de fournir les 3 autres usines (en cours de ventes) pour la fabrication de corindon blanc et brun pour 400 000 tonnes.
  • Le solde 100 000 tonnes, sert à travailler ce qui est la spécialité de Gardanne depuis la privatisation de 1996 des produits qui seront vendu pour 80 % à l’exportation à des industriels et destinés à la fabrication d’écrans tactiles, de réfractaires, de céramique…

L’usine n’a jamais fabriqué d’aluminium métal ne disposant pas d’un procédé d’électrolyse dévoreuse d’énergie électrique.

Les effectifs.

L’enquête publique indique 387 salariés en CDI et 300 sous-traitants.

La répartition reconstituée sur le site de Gardanne :

  • 50          Services de siège social. (impact de la vente de 3 usines ?)
  • 60  Recherches et développement.                   (d°)
  • 120
  • 157 Calcination, maintenance etc..

Les comptes sociaux sous gestion HIG.

Des pertes chroniques  pour 2013/2014/2015 soit 41 602 919,80 €.

Les coûts qu’Altéo ne paie pas, des cadeaux somptueux et les autres ? :

  • Mise en décharge (mer et terre) des déchets qu’ils soient dangereux ou neutre  14 millions an?
  • Redevance eau baisse sur mesure en 2014 11 millions? La Cour des Comptes n’a pas obtenu de réactions de l’Etat.

Ce qui devrait être pour 3 exercices 117 millions € à savoir :

– pertes officielles 42 M€.

– Cadeaux (14 + 11 x 3) 75 M€.

Au terme des 4 ans en incluant l’exercice en cours 2016, 150 millions € voilà ce que devrait supporter l’actionnaire sauf qu’en l’occurrence 60 % resteront d’une façon ou une autre à la charge du contribuable et on ne parle pas des coûts de dépollution en cas d’arrêt de l’activité.

Qu’elle investisseur accepterait une situation aussi dégradée ?  HIG n’a pas une mentalité de philanthrope, son métier investir à bon escient entouré de professionnels de ce type de montage où avoir de bonnes raisons.

Les brevets, le savoir-faire, le fichier clients représentent des valeurs tout comme la propriété intellectuelle mais des actifs immatériels quasiment.

Un modèle économique  qui se condamne de lui- même, une entreprise qui se trouve en soins palliatifs, avec un peu de répit pour passer les élections.

Une question, mais où est ce qu’il gagne ?

Le député Christophe Prémat a posé au gouvernement une question en janvier 2016 sans réponse à ce jour :

« Modalités et conditions d’achats du minerai et les facturations export. Demande d’éclaircissements auprès de la Direction Nationale des Enquêtes Fiscales et Douanières (DNEF)  «

L’avenir.

Les accords environnementaux avec le vendeur Rio Tinto exonère Altéo de  responsabilités, les termes n’ont pas été rendus publics, l’Etat a donné un accord d’après le traité d’apports, des commissaires aux comptes ….

Le paradoxe on accorde une dérogation préfectorale sans savoir, étonnant ?

Le cycle actuel d’implantation des usines d’extraction d’alumines se réalise au plus près des mines comme dans la décennie 1960/1970.

Le fournisseur des contrats d’approvisionnement à long terme en minerai hérité de Pechiney/Rio Tinto Alcan auprès de la Compagnie de Bauxite de Guinée (CBG) dont Rio Tinto est actionnaire, un siège  au Delaware paradis fiscal American ne s’improvise pas. Il a été décidé d’augmenter la capacité de production de l’usine en investissant en 2016 près d’un milliard de dollars.

Pour ce poids lourds de la filière il faudra trouver des déboucher, en concurrence avec Gardanne et ses marchés propres une vraie question ?

L’opportunité pour la France de décider d’importer de l’alumine, bâtir une industrie propre en utilisant les technologies disponibles, disposant d’espaces suffisant, à l’arrivée de l’alumine, Fos en possède les atouts ?

L’implantation de Gardanne est vouée au démantèlement et à la reconversion du site, trois études de l’industriel ont confirmé une solution la moins mauvaise, resté comme maintenant pour éviter d’aggraver les pertes,

Hig Capital Miami, son objet social n’est pas d’investir dans des pertes mais de servir dividendes et plus valus à ses clients investisseurs il en va de sa réputation d’autant plus que les liens avec Mitt Romney sont avérés.

L’occasion est unique, tenter de concilier emplois, environnement, stratégie industrielle de l’Etat, un retour aux sources, nationalisation 1981/1995.

La langue Française par Jean d’Ormesson : INAPTOCRATIE :

 «  Un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes où à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d’un nombre de producteurs en diminution continuelle.

          Il ajoute : Aux élections prochaines votez pour Ali Baba. Au moins vous serez surs de n’avoir que 40 voleurs »

Revoir la définition des SYNARQUES sur ce blog.

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :