BOUES ROUGES : ALTEO DES PROPRIETAIRES « BORNES » ?

22 Mar

Lors de son déplacement à Marseille le 21/03/2016 notre Ministre de l’Environnement Mme Royal à affubler l’entreprise de ce qualificatif ce dont nous lui sommes reconnaissant pour le moins.

Cette annonce est la suite logique des demandes présentées au Comité de Suivi du 18/03/2016 sous la présidence du Préfet.

Pour les lecteurs de ce blog ce ne sera  pas une surprise, les chemins de la finance sans visage, la viabilité du modèle économique de l’usine dénoncée à différentes reprises  auront permis au Ministère d’en prendre conscience.

Un entretien téléphonique de plus d’une heure avec un de ses conseillers a permis d’exposer les problématiques du montage financier il y a 15 jours.

Contributions, documents factuels ont été transmis aux services du Ministère. Même chose pour les élus locaux, le silence a été assourdissant.

(Source Marsactu du 21/03/2016 par Clémentine Vaysse).

En septembre 2016, remise  de l’ expertise  par les conseils généraux de l’économie et de l’environnement.

« Il y a des mutations indispensables. On ne peut pas s’enrichir au détriment de l’environnement. Ce sont des modèles du passé. Enrichir quelques-uns au dépend du plus grand nombre, ce n’est plus possible. Et les élus locaux n’ont pas intérêts à entraver les mutations « 

« Il faut que l’entreprise rende des comptes, mette sur la table son modèle économique que l’on n’a toujours pas. Que l’on sache comment et pourquoi elle s’enrichit et comment elle peut rejeter gratuitement en Méditerranée. »

« Mme Royal qualifie l’entreprise de bornée. »

 Nous suivrons les développements en y contribuant modestement.

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :